Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for février 2010

Pétition pour la suppression de la HALDE

Posted by lolik11 sur 23 février, 2010

LHC, le réseau des blogs libres

LHC, le réseau des blogs libres

Le réseau LHC lance sa première pétition : tous ceux qui pensent que la HALDE est une insulte à nos principes d’égalité de droit et à l’intelligence peuvent s’associer à nous pour demander sa suppression.Cette pétition sera transmise à Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale.

Connaissez-vous la HALDE (1) ? La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité a pour mission de lutter contre les discriminations. Qu’est-ce qu’une discrimination ? La HALDE donne cette définition :

Une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, comme l’origine, le sexe, le handicap etc., dans un domaine visé par la loi, comme l’emploi, le logement, l’éducation, etc.

Cette définition oublie volontairement le premier sens du mot « discriminer » en français — non péjoratif — (acte de l’intelligence qui sépare les choses différentes), et renvoie à une vision égalitariste de la société.

Discriminer, c’est choisir. Choisir, c’est être libre.

Il n’y a qu’un seul domaine où la discrimination n’est pas acceptable, c’est celui de l’égalité des individus devant la Loi. Chacun, quel que soit sa couleur, son sexe, sa religion, sa profession, etc. doit être traité de la même manière par la Loi. Sur ce point, et seulement sur ce point, combattre la discrimination est indispensable. Mais il n’y a pas besoin d’un organisme dédié pour cela !

Depuis sa création, la HALDE n’a cessé de montrer son inadéquation avec la réalité (par exemple en suspectant des textes de Ronsard de faire de la discrimination anti-seniors). Vous pourrez trouver une liste assez complète des affabulations de la HALDE sur le site de Riposte Laïque (2). Lire la suite

Publicités

Posted in LHC, Pétition | Tagué: , , , | 1 Comment »

Ce qui les dérange dans l’identité nationale, ce n’est pas l’identité mais bien qu’elle soit nationale

Posted by lolik11 sur 23 février, 2010

J’aime bien écouter l’Esprit Public sur France Culture le dimanche matin, en courant. Cette émission doit être une des seules où les intervenants ne se coupent pas la parole, peuvent développer un vrai raisonnement et donc ne se limitent pas à des arguments simplistes et des phrases choc. Ce dimanche, l’un des thèmes en était les conclusions du débat sur l’identité nationale qui opposaient Max Gallo et Philippe Meyer à Eric Le Boucher et Ronny Brauman. Très vite, nous comprenons qu’au-delà du refus de la « stratégie électoraliste » du débat sur l’idée nationale, les deux derniers ont un réel problème avec l’idée d’identité nationale, elle-même. Et non avec l’idée d’identité car Eric Le Boucher le dit clairement, s’il avait du y avoir un débat, il aurait du être celui de l’identité européenne. Non, ce qui les dérange c’est l’idée de Nation et tout particulièrement si elle est française. La France doit se limiter à la République, aux droits-de-l’homme et à l’Etat-providence, tout le reste aurait des relents racistes voire fascistes et ceux qui voudraient en parler sont supposés défendre la bête immonde.

Heureusement que Philippe Meyer et Max Gallo étaient là pour remettre un peu de raison dans ce débat. Le premier en se moquant fort justement des antifascistes de pacotille qui voient des dérapages, du racisme et du fascisme partout. Les mêmes qui étaient « prêts à offrir courageusement leur poitrine à toutes les caméras » pendant les deux semaines qui ont suivi le 21 avril. Tous ceux qui, en fait, jouent sur la nazification de l’ennemi dans un but politique puisqu’ il est tout de même plus facile de battre Hitler maintenant qu’il est mort. Le deuxième a  rappelé que la France ne se limite pas à la République mais commence au sacrement de Clovis, roi des francs, et plus largement que c’est la question de leur Nation et de son devenir qui intéressent les peuples européens qui savent qu’ils traversent une large crise identitaire non-résolue à ce jour.

En fait, à l’écoute de ce débat, on se rend compte qu’Eric Le Boucher et Ronny Brauman sont les deux faces d’une même pièce : les fameuses élites mondialisées selon l’expression de J.P.Chevènement. Ces élites mondialisées qui ne veulent plus de la Nation pour des raisons différentes mais qui se rejoignent. Le premier symbolise les élites économiques tenantes du libre-échangisme sous la bannière du fédéralisme européen, pour qui la Nation est non seulement dépassée mais représente même un danger car elle pourrait appeler au protectionnisme, danger suprême. Que le peuple réfute régulièrement ce fédéralisme ne lui pose aucun problème et que l’absence totale de protectionnisme couplée à l’Etat-providence fasse de nos pays des friches ne l’interpelle pas sur la faillite de cette Europe. Le deuxième représente l’internationalisme à tendance tiers-mondiste qui voit la France comme un cadre de la contrainte pour les peuples. Alors bien sûr, il reconnait qu’on a pas encore fait mieux que l’Etat-Nation pour que s’exerce la démocratie et l’Etat-providence mais il est important de l’affaiblir au maximum en le dénigrant, en le suspectant, en l’accusant afin que sa seule action soit de donner plus de droits mais jamais aucun devoir.

Ces deux courants élitistes ne sont que des alliés de circonstances pour détruire le dernier rempart du monde ancien qui les empêche encore d’imposer leurs vues réellement sur le monde : le capitalisme libre-échangiste et le tiers-mondisme immigratonniste qui s’allient pour détruire la Nation. Ensuite, la vraie question sera de savoir qui sera l’idiot utile de qui. La France et les nations n’étant pas encore tout à fait mortes, la question se pose encore, mais pour combien de temps ?

Posted in Immigration, assimilation, identité nationale | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

L’Allemagne paiera pour les PIGS

Posted by echopolitique sur 16 février, 2010

Depuis 10 ans, l’Allemagne a mené une politique de désinflation compétitive. Cette politique a comprimé les salaires allemands et la protection sociale pour permettre à l’Allemagne d’améliorer sa compétitivité, au détriment de la France et de l’Italie principalement. La place de premier exportateur mondial a été la récompense de cette politique et lui a permis d’amasser d’importants excédents commerciaux. La France et l’Italie se sont vues dans l’impossibilité de dévaluer leur monnaie, solution classique suite à une perte de compétitivité, car nous partageons la même monnaie.

En parallèle et pour faire passer cette politique auprès des allemands, l’Allemagne qui contrôle totalement la BCE malgré son président français (qui en fait prend ses ordres auprès du ministre allemand des finances), a fait le choix d’un Euro fort depuis la création de la monnaie unique. Cet Euro fort permet à l’Allemagne et aux allemands de payer moins cher leurs importations, biens produits en Chine et pétrole en premier lieu, et de limiter l’inflation à son strict minimum. Comment ne pas voir que la politique monétaire de la zone Euro n’est rien que le prolongement de la politique monétaire allemande (mark fort et peu d’inflation). Et beauté de la chose, cet Euro fort handicape encore plus la France et l’Italie, ses principaux concurrents économiques. En fait, toute la stratégie économique allemande est basée sur une compétitivité retrouvée et l’impossibilité pour ses concurrents français et italiens de dévaluer, ce qui fait dore à Chirstian St Etienne que l’Allemagne est en train de dépecer à vif l’industrie française…(ce qui pose la question de la sortie de l’euro pour la France mais cela est un autre débat).

Tout cela me fait dire que l’Allemagne est obligée de sauver la Grèce ou tout autre pays de la zone Euro en difficulté…jusqu’à un certain point. En fait, tant que le coût du sauvetage sera moins élevé que le coût de la faillite de l’Euro, l’Allemagne interviendra. Car il ne faut pas oublier que l’Allemagne serait l’économie européenne qui aurait le plus à perdre avec la fin de l’Euro. Le Deustche Mark retrouvé s’apprécierait très fortement vis-à-vis de toutes les monnaies du monde et plus particulièrement du Franc, du Lire, du dollar et du yuan, ce qui dégraderait la compétitivité exportatrice allemande. Et comme il n’y a que très peu de moteur de consommation intérieure, l’Allemagne se retrouverait fort dépourvue quand la fin de l’Euro fut venue. Les pays du club Med peuvent être tranquilles pour un moment, l’Allemagne paiera…pour le moment.

Posted in Déficits, dettes publiques et faillite des Etats, Europe, le mur se rapproche | Tagué: , , , | 1 Comment »

Le 13 mars, dernier avatar

Posted by lolik11 sur 14 février, 2010

Festivus n’en finit pas de se métamorphoser et d’absorber tout sur son passage.  C’est à Fabrice Lucchini que l’on doit le dernier épisode de  l’extension du domaine du panfestivisme à la littérature. Il se livrera, en effet, « à une véritable lecture » des textes de Philippe Muray au Théatre le l’Atelier ! Cet exercice est décrit comme une nouvelle aventure et je veux bien croire que pour ses « écoutants », celle-ci ne serait pas sans risque, si l’artiste arrivait à restituer ne serait-ce qu’un centième des pensées de l’auteur sur le théâtre contemporain.  L’outrance sera sans doute la façon de dégoupiller les propos insolents…De toute façon ceux qui s’y rendront, formant l’avant-garde sont déjà formatés pour ne rien entendre de ce qui se lira, applaudiront sans doute à un texte provocateur, certes, mais totalement dégoupillé puisque lu par un des leurs : pris au deuxième degré, il passera comme une dernière provocation et un pied de nez de plus à la littérature d’avant (d’avant eux, bien sûr) qui méritera bien leurs applaudissements nourris. Qui disait que le 13 était une date qui portait chance ?

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , | 1 Comment »

Le « vivier environnant » est-il discriminé ?

Posted by lolik11 sur 8 février, 2010

Le commissaire à la diversité, Yazid Sabeg, a crée un mars le Comité pour la mesure et l’évaluation de la diversité (Comedd) qu’il a chargé de lui remettre un rapport sur le sujet.  C’est chose faite depuis vendredi et la conclusion (étonnante) de ce rapport est « que les statistiques sont nécessaires pour mesurer les discriminations ». Ce qui n’est qu’un truisme parmi d’autres, tant il est vrai que si l’on veut mesurer un phénomène, des statistiques sont nécessaires ! Et puis, ça aurait été trop bête que ce comité, réuni tout exprès, conclue que la mesure des discriminations n’était nullement nécessaire au bon fonctionnement de notre pays. Pour y parvenir, il propose d’enrichir le recensement actuellement pratiqué par le recueil d’informations sur la nationalité et le pays de naissance non seulement des individus (ce qui est déjà le cas) mais également de leurs parents ainsi que leur nationalité à la naissance. Car le Comedd a déjà sa petite idée sur la cible des discriminations : les descendants d’immigrés et les français d’Outre-mer.

Le Conseil Constitutionnel  ayant déjà écarté [1] la constitution de référentiel ethno-racial, c’est donc sur les données « objectives » de l’état-civil que c’est rabattu le Comedd, ce qui lui permettra d’établir tout de même une première cartographie méthodique de la société française fondée sur le croisement pays d’origine/nationalité actuelle/ nationalité à la naissance sur deux générations, en espérant que sous ce maillage républicain fourni gracieusement par l’état civil, se dévoilera en filigrane la toile sous-jacente, raciale de notre population.  On notera déjà que pour chaque personne, il s’agira d’analyser pas moins de 9 critères ! Si l’Insee avait prévu de réduire ses effectifs, voila de quoi occuper un nouveau bataillon de statisticiens dont les conclusions risquent d’être terrifiantes !  14% des français, nés en France, dont au moins un des parents était de nationalité française mais né à en Espagne, est fonctionnaire de catégorie C ! Tandis que 20 % sont dans le même cas, si le parent est né à la Guadeloupe ! Qu’en conclure : que le taux de fonctionnarisation est plus élevé à la Guadeloupe qu’en métropole ? Ca, on le savait déjà ! Et ce serait une conséquence assez inattendue de ce rapport que de remettre le doigt sur ce que l’on ne souhaitait pas trop ébruiter …

Cependant, quelques obstacles vont continuer à brouiller cette auscultation ethnique : comment différencier les rapatriés des maghrébins et les enfants de 2ème génération d’immigrés  européens, des enfants d’immigrés africains ? Faudra-t-il passer à la 3ème génération ? Cette question n’est pas que théorique  puisque la  discrimination dans ces groupes risque de se diluer dans l’agrégation. Bref, la Commedd se tortille pour trouver une mesure de la diversité qui ne soit pas ethnique mais qui prouve que l’origine ethnique est bien le fondement de la discrimination. Lire le reste de cette entrée »

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »