Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘assimilation’

Le retour des emplois jeunes ou les limites de l’ouverture aux modernes

Posted by echopolitique sur 29 octobre, 2009

Il n'est pas beau notre Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse...Avec ses mesures dont tout le monde se fout dès qu'elles sont mises en place...L'important est ailleurs, l'important est de faire moderne, social, généreux, de goauuuuche...Allez Sarko, t'inquiètes tu seras tellement de gauche que seuls des électeurs de gauche voteront pour toi bientot (autant dire plus grand monde)

Il n'est pas beau notre Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse...Avec ses mesures dont tout le monde se fout dès qu'elles sont mises en place...L'important est ailleurs, l'important est de faire moderne, social, généreux, de goauuuuche...Allez Sarko, tu seras tellement de gauche que seuls des électeurs de gauche voteront pour toi bientot (autant dire plus grand monde)

La nuit dernière, le Sénat a voté une proposition de loi sénatoriale du groupe RDSE (en service commandé pour M.Hirsch, c’est ti pas beau l’ouverture et la politique bipartisane) créant le service civique volontaire. Il s’agit pour toute personne de plus de 16 ans de nationalité française ou résidant en France depuis plus d’un an (on remarquera que de plus en plus la nationalité s’efface au profit du lieu de résidence et ce quelque soit le gouvernement) de s’engager pour «une mission d’intérêt général» au sein d’associations, fondations ou collectivités. Les volontaires bénéficieront d’une couverture sociale, de droits à la retraite, d’un accompagnement, d’une validation des acquis de l’expérience avec une attestation de fin de service ainsi que d’une indemnisation d’environ 600 euros mensuels qui ne sera accordée qu’aux moins de 25 ans.  Alors bien entendu les médias et les politiques nous vendent la petite soupe comme étant un grand pas en avant visant à promouvoir la cohésion sociale, la mixité sociale et la citoyenneté au sein de la jeunesse, que le service civique permettra d’intégrer également les jeunes des quartiers, que cela rétablira l’engagement citoyen d’une jeunesse qui n’attend que ça, de donner à son pays…

Mais ne soyons pas dupes car derrière les beaux discours, il faut voir ce qu’est le nouveau service civique obligatoire et si ce n’est le retour des emplois jeunes déguisés. Première preuve, le service civique volontaire remplace le service civil mis en place en 2006 pour répondre aux besoins d’action sociale dans les quartiers après les émeutes de 2005. Qui étaient déjà présentés comme des emplois jeunes bis. Heureusement que la très forte limitation du dispositif (les effets d’annonce ont des fois du bon) avaient réussi à contenir le retour des grands frères mais avec la nouvelle impulsion de M.Hirsch, on va avoir le bonheur de redécouvrir ces jeunes qui font tant pour leur quartier. D’ailleurs, autre confirmation : le gouvernement et les parlementaires parlent bien de 10 000 postes dans leur proposition de loi… et non pas de 10 000 volontaires. C’est à cause des implications budgétaires qui obligent les parlementaires à appeler un chat un chat et donc un emploi un emploi. Et donc les volontaires sont bien en poste…et quand on sait que cela peut durer de 6 à 24 mois, soit exactement les durées des CDD, comme par hasard…

Et enfin, il suffit de lire un peu entre les lignes. Quand le gouvernement et les parlementaires disent « une mission d’intérêt général au sein d’une ONG ou d’une administration publique ou d’une collectivité territoriale », il faut voir un peu plus loin que ce qu’on nous dit. Sur le terrain, le service civique volontaire sera, dans la grande majorité des cas, un jeune employé par une association ou une collectivité territoriale (mais financé par l’argent de l’Etat) pour des actions sociales dans les quartiers. Certains auront peut-être un vrai rôle social et un vrai bénéfice pour la communauté mais la plupart du temps, cela ne servira qu’à faire diminuer le taux de chômage dans les quartiers, faire un peu de clientélisme…quand ce ne sera pas pour acheter la paix sociale comme à la plus belle époque des années Jospin. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Droite guimauve | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Monsieur A. Montebourg, allons au fond du sujet et annexons l’Afghanistan

Posted by echopolitique sur 27 octobre, 2009

Montebourg 2

A.Montebourg ou le calcul de la gauche : ils ont perdu le peuple (ouvriers/employés/classes pauvres et moyennes) depuis 30 ans et lui cherchent un prolétariat de substitution. D'où les demandes répétées d'ouverture massives des frontières aux immigrés, qui acquerront la nationalité et donc pourront voter pour eux bientôt...

Des choses très surprenantes se passent en France. Alors que jour après jour, nous découvrons (ou plutôt faisons semblant de découvrir) la situation du pays et de ses « quartiers » en perdition, minés par le communautarisme ethnico-religieux, les difficultés d’intégration des nouveaux arrivants (depuis 30 ans) et de la génération suivante, les problèmes de l’Education Nationale qui n’arrive plus à jouer son rôle de creuset de l’assimilation, les problèmes d’insécurité, de logement, d’un modèle social à la dérive et ce malgré la chape de plomb médiatique qui nous invite encore à croire que ce sont des « quartiers populaires », certains continuent à ne pas vouloir regarder la vérité en face et pire, proposent de continuer et d’accélérer en direction du mur en appuyant  sur le klaxon. Le dernier en date est Arnaud Montebourg, député socialiste qui a déclaré, à l’occasion de la polémique sur le renvoi de 3 Afghans dans leur pays, « que la France devrait accueillir tous les réfugiés car la France peut encore assimiler des populations très diverses ».

Mais peut-être que le député ex-non cumulard ne vit pas dans le même monde que nous et peut-être, ceci expliquant cela, que nous n’avons pas compris tout ce qu’il nous dit. Qu’est que veut dire tous les réfugiés ? Que veut dire la France ? Que veut dire assimiler des populations très diverses ? Voilà de très bonnes questions qui mériteraient des éclaircissements de la part du député. Nous allons essayer de le faire pour lui.

Tous les réfugiés, cela veut-il dire toute personne dans le monde considérée comme un vrai réfugié selon des critères définis par la République et dont le dossier est accepté par l’OFPRA (qui n’est pas le moins généreux et le plus regardant sur les demandes) ? Ou alors, est-ce la définition bien-pensante d’un réfugié c’est-à-dire toute personne vivant dans un pays en guerre et même toute personne vivant dans un pays moins développé que la France ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Immigration, assimilation, identité nationale | Tagué: , , , , | 7 Comments »

Dissoudre le communautarisme dans la France

Posted by echopolitique sur 12 octobre, 2009

Le communautarisme bien-pensant menace de nous renvoyer plus de 1 500 ans en arrière, quand la France n'était pas encore unifiée, la France d'avant Clovis. Et ils appellent ça un progrès, être moderne, ouvert, tolérant...J'appelle ça plutôt le retour à la loi des tribus.

Le communautarisme bien-pensant menace de nous renvoyer plus de 1 500 ans en arrière, quand la France n'était pas encore unifiée, la France d'avant Clovis. Et ils appellent ça un progrès, être moderne, ouvert, tolérant...J'appelle ça plutôt le retour à la loi des tribus.

L’affaire du Créteil Bébel refusant de jouer contre le Paris Football Gay a beaucoup fait rire ; il faut dire que l’affaire a tout pour plaire : des musulmans pratiquants (sic !) qui ne veulent pas jouer contre des homosexuels tolérants ou comme le dit bien mon collègue de LHC, un racisme entre ouverts et divers. Et le plus beau étant atteint lorsque les racistes utilisent l’argumentaire des associations antiracistes pour justifier leur racisme. A se demander si SOS Racisme n’est pas une association pour sauver le racisme comme SOS Enfants Battus l’est pour sauver les Enfants Battus ou SOS Baleine pour sauver les baleines. Je peux vous dire que cela me fait bien marrer de voir les communautés qu’on nous a dit, redit et seriné qu’elles étaient tolérantes et valaient bien mieux que la France, vous savez cette méchante raciste, commencer à se faire la guerre (au figuré pour l’instant mais pour combien de temps encore ?)…

Comme il n’y a pas si longtemps, quand à la Mix City Party de Paris, anciennement techno Parade avant d’être passée à la moulinette de la novlangue festo-bobo-prodiversité des « jeunes » sont venus casser du blanc et de l’homo sans que nos journaux n’en rapportent la moindre ligne après les faits mais seulement contraints et forcés plus d’une semaine après car tellement à l’encontre des idéologies de la diversité, de l’enrichissement mutuel par les différences, des « chances pour la France », du « l’Afrique est notre avenir » royaliste, du combat jamais terminé contre la bête immonde (vous savez le macho-blanc à l’origine de toutes les discriminations, guerres et autres malheurs du monde).

Désolé d’en rire mais moi ça me fait marrer de voir que les communautés commencent à se faire la guerre, résultat de 30 ans de politique de bien-pensance, de politiquement correct internationaliste, de diabolisation du français, des frontières, de la police, des lois, de l’autorité et donc de toute la maison commune, la France. Plus personne ne voulait avoir la loi de la France, on aura donc la loi des tribus. Chacun renvoyé à son appartenance d’origine, c’est-à-dire une appartenance non choisie (couleur de peau, religion, pays de naissance, sexualité) et donc un vrai racisme sous couvert de respect des différences et sans possibilité d’en sortir. Et les tribus se feront la guerre. Un retour en arrière de 1 500 ans.

Conclusion de cette affaire, le seul moyen de sortir par le haut de ce fléau qu’est le communautarisme et de la future guerre que vont se faire les différentes communautés, est de réhabiliter la France en tant que communauté nationale englobant tout le monde, au-dessus des communautés et primant sur toute autre appartenance. Le seul moyen est que les musulmans soient français avant d’être musulmans, ainsi que les gays, les femmes et les ch’tis aussi…pareil pour toutes les communautés qui doivent être françaises avant toute autre chose. Pour cela, il faut commencer par rétablir le modèle français d’assimilation, l’égalité stricte et pas une moraline de discrimination positive (l’idéologie de l’excuse en clair) et surtout un respect strict des lois votées en France (soit l’inverse de ce que vient encore de faire la HALDE avec sa décision sur l’adoption homosexuelle qui joue l’Europe contre la France). Et surtout, il faut rétablir la Nation comme horizon obligatoire voire indépassable (et pas seulement pour ses généreux subsides) de toute personne vivant en France…

Posted in Immigration, assimilation, identité nationale, La libanisation de la société française | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »