Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for juillet 2009

Au lieu de vouloir supprimer le Bac, rendons-lui sa valeur!

Posted by echopolitique sur 25 juillet, 2009

Après les résultats du Bac qui montre un taux de réussite de 85%, la polémique sur la valeur du Bac a resurgi. Les différents articles dans la presse ne font que reprendre ce que tout le monde sait mais ne veut pas s’avouer car cela remettrait en cause un monument national : les notes sont surévaluées (notation sur plus de 20 points, révision à la hausse en commission, rattrapage permettant de donner le bac à tout le monde ayant eu plus de 8/20), le niveau des programmes a baissé ainsi que celui des élèves. Conclusion, le bac n’est plus ce qu’il était et pire, envoi à l’Université beaucoup de personnes qui n’ont rien à y faire.

Mais en réponse à cette polémique, beaucoup voient dans la suppression du Bac la solution, comme si casser le thermomètre ferait baisser la fièvre. Outre le fait que les français sont attachés au Bac, qui est le symbole bicentenaire de la méritocratie, je ne comprends pas ce courant de pensée démissionnaire face à la baisse du niveau général. La gauche a ouvert le bal en voulant 80% d’une classe d’âge au Bac et donc un bac que ne vaut plus rien et la droite pousse le bouchon encore plus loin en voulant faire quelques millions d’économies. La gauche est démissionnaire par grand cœur et bien-pensance mais la droite est encore plus lâche en ne pensant qu’à économisuer sur les politiques publiques alors que c’est les politiques publiques inefficaces qu’il fut cibler et pas celles nécessaires.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in La faillite de l'Education Nationale | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le Parti Socialiste, tu l’aimes ou tu le quittes !

Posted by echopolitique sur 16 juillet, 2009

Martine engueule ManuelCe slogan ne vous rappelle rien ? Bien entendu que oui et pourtant, non…vous vous bouchez déjà le nez si vous êtes bien-pensant…Et pourtant, c’est exactement ce que le PS est en train de dire à un de ses membres. Martine Aubry a écrit à Manuel Valls (qui lui a d’ailleurs déjà répondu tout aussi sèchement, ce qui promet des moments intéressants dans le futur) pour lui demander clairement de rentrer dans le rang et donc de se taire ou de partir. Mais au-delà de l’aspect tactique et artificiel de cette mise en garde, il est très intéressant d’analyser le discours des responsables socialistes sur un sujet qui est celui du vivre-ensemble, du sentiment d’appartenance et plus généralement du respect du à l’organisation à laquelle on appartient. Et pour cela, j’ai pris le recopiage de la dépêche AFP l’article paru dans Libération et remplacé quelques mots par d’autres ; cela éclaire le décalage entre le discours que le PS tient en interne mais qu’il n’est pas capable d’imaginer tenir pour la France…Extrait.

«Tu donnes l’impression d’attendre, voire d’espérer la fin du Parti socialiste de la France. […] S’il s’agit pour toi de tirer la sonnette d’alarme par rapport à un parti pays auquel tu tiens, alors tu dois cesser ces propos publics, et apporter, en notre sein, tes idées et ton engagement. Mais si les propos que tu exprimes reflètent profondément ta pensée, alors tu dois en tirer pleinement les conséquences, et quitter le PS la France, a averti Aubry. […] On n’appartient pas à un parti pays pour s’en servir, mais pour le servir.»

«Il n’y a pas un jour, mon cher Manuel, où tu n’expliques aux médias que notre un parti pays est en crise profonde, qu’il va disparaître et qu’il ne mérite pas de se redresser. Paradoxalement, tu t’appuies sur nos règles collectives lois pour appeler à l’insurrection militante»

Lire le reste de cette entrée »

Posted in La petite cuisine du PS | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Un 14 juillet retrouvé

Posted by echopolitique sur 14 juillet, 2009

FRANCE-INDIA-BASTILLE DAYNous avions expliqué l’année dernière, notre douleur de voir la tribune présidentielle au 14 juillet peuplée de dirigeants que je n’inviterais pas à mon repas du dimanche midi ; notre douleur que de voir cette fête de la France et de la République transformée en opération de communication. Le 14 juillet 2008 avait été une honte dans l’Histoire des symboles nationaux où l’Armée Française avait du défiler et rendre les honneurs, outre le président de la République Française, à des gens qui de près ou de loin ont causé des pertes à cette armée et à la France en général, l’attentat du drakkar dans la tête en premier mais pas seulement. Surtout quand on voit que ces honneurs n’ont abouti à rien en termes de politique étrangère,à se demander si ce n’était pas qu’une opération de communication du président.

Cette année, le président semble avoir compris la leçon, à part peut-être le documentaire ridicule mais heureusement diffusé seulement la vieille et non pas le jour de la Fête Nationale. Toujours est-il que cette année le président a fait bien plus sobre et bien plus en accord avec les valeurs françaises. L’Inde était l’invité d’honneur du défilé : être invité d’honneur se mérite et l’Inde est un grand pays démocratique (bureaucratique aussi mais cela semble aller de pair), qui lutte pied à pied dans une guerre dont nous ne parlons presque jamais et qui a adopté une large partie des valaurs occidentales malgré son histoire qui aurait pu lui faire prendre des chemins bien différents tels que ceux pris par les anciennes colonies françaises, mérite amplement cet honneur.  Espérons simplement que les années se suivent et se ressemblent, c’est-à-dire que seuls des pays qui le méritent vraiment, auront cet honneur que d’être invités d’honneur au défilé du 14 juillet.

Mais à ce changement qui entoure la Fête nationale fait écho un autre changement qui est celui de l’armée, du président et de leurs rapports. Après une année 2008 sous forte tension pour les militaires avec la réorganisation de la carte militaire à la hache et au forceps et surtout des forces armées avec  une réduction de 54 000 postes, le drame de Carcassonne et la polémique présidentielle qui avait suivi, l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan pour une guerre mal comprise (mais surtout mal expliquée par angélisme), l’année 2009 se présente sous de meilleurs auspices. Le retour de la France dans l’OTAN est largement approuvé par l’armée et principalement par ses hauts gradés et surtout, l’attitude du président vis-à-vis des forces armées semblent retrouver les marques de respect qui leur sont dues. Le budget semble sécurisé pour quelques années (à moins que la gauche ne revienne au pouvoir et refasse le coup de Trafalgar des années 1997-2002), les premiers équipements lourds commencent à être livrés et le président préside désormais des cérémonies militaires et ne s’en cache plus. Et en plus, le défilé était magnifique…

Posted in Défense | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Magnifique Gadonneix, magnifique

Posted by echopolitique sur 10 juillet, 2009

Pierre Gadonneix, patron d’EDF de son état mais également diplômé de Polytechnique (vous verrez cela à son importance) a fait une sortie qui n’a pas du plaire à tout le monde : il souhaite qu’EDF augmente ses tarifs de 20% dans les 3 ans. La justification à cela est qu’il faut qu’EDF arrête de s’endetter pour ces investissements et il nous rappelle au passage que nous français, nous avons l’énergie la moins cher d’Europe. Franchement, il n’y a qu’un crâne d’œuf sorti d’une des écoles de l’Etat pour arriver à avoir le cran de nous assener des telles énormités…

Énormité en effet car il faut se rappeler que c’est le même qui, il y a 2 mois, a choisi d’endetter un peu plus EDF en lançant un emprunt obligataire auprès des français. Emprunt obligatoire d’ailleurs fort bien souscrit car il a permis de récolter au moins 3,2 milliards d’euros censés servir à financer les investissements hasardeux du groupe EDF. Et désormais, P. Gadonneix vient expliquer aux mêmes français, cette fois-ci citoyens et consommateurs et non plus investisseurs, qu’EDF et trop endetté et qu’il faut que l’Etat approuve une augmentation de tarifs pour rembourser les emprunts. Magnifique que de demander à vouloir rembourser le taux promis aux français investisseurs d’un côté avec une augmentation de tarifs sur la facture de ces mêmes français de l’autre. Lire le reste de cette entrée »

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , | Leave a Comment »

On comprend pourquoi l’Education Nationale ne veut pas de l’évaluation des élèves…sauf au Bac

Posted by echopolitique sur 7 juillet, 2009

Diplome du Bac en solde

Diplome du Bac en solde

Les évaluations voulues par Xavier Darcos commencent à produire leurs résultats. Après les élèves de CM2 en janvier [1], ce sont ceux de CE1 qui ont été évalués à la fin du mois de mai. Et les résultats de ces évaluations, comme ceux des premières, montrent que le niveau est en chute libre et qu’il atteint des niveaux catastrophiques. Imaginez qu’un quart des élèves de CE1 ont des difficultés en français et en mathématiques et que 10% se trouvent en grande difficulté.

On comprend désormais pourquoi les syndicats d’enseignants et plus largement toute la communauté enseignante s’opposaient fermement à ces évaluations. Moi non plus je n’aimerais pas qu’on évalue mon travail alors que je sais que les résultats sont catastrophiques et montrent une très visible dégradation. Dans ce cas, quoi de mieux que d’essayer de casser le thermomètre quand on ne veut pas voir que la température monte inexorablement ? Surtout si on a le pouvoir… Lire le reste de cette entrée »

Posted in La faillite de l'Education Nationale | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Et maintenant nous faisons quoi, cher Barack ?

Posted by echopolitique sur 3 juillet, 2009

Et la petite courbette pour le Roi d'Arabie Saoudite

Et la petite courbette pour le Roi d'Arabie Saoudite

Barack Obama a prononcé le 4 juin au Caire, un discours sur les nouvelles relations entre les Etats-Unis et le monde musulman. Il ya affirmé sa volonté d’un « nouveau départ entre les musulmans et les États-Unis, (…) fondé sur l’intérêt mutuel et le respect mutuel », pour mettre « fin à ce cycle de méfiance et de discorde ». Il a également déroulé un certain nombre de beaux grands principes pour une meilleure compréhension interculturelle et blablabla et blablabla. Tous les médias ont salué un discours fort, qui tranchait avec l’attitude de son prédécesseur et encore blablabla…

Toujours est-il que dans ce discours, il a aussi tenu des propos sur le voile islamique « il est important pour les pays occidentaux d’éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, par exemple en dictant les vêtements qu’une femme doit porter», qui ont ouvert un début de polémique (un début seulement car c’est Barack le sauveur suprême qui le dit, donc les médias veillent à ne pas l’écorcher encore). Il a démasqué les hypocrites « on ne peut dissimuler l’hostilité envers une religion derrière le faux-semblant du libéralisme », dénoncé les jusqu’au-boutistes « je rejette, les vues de certains en Occident qui voient comme une inégalité le fait qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux» et rafraichi la mémoire à ceux qui avaient oublié que « l’Islam  possède une tradition de tolérance » et que « les peuples de tous les pays doivent être libres de choisir leur foi » (c’est tellement vrai dans les républiques islamiques). Lire le reste de cette entrée »

Posted in Obamania : les dessous de la réalité | Tagué: , , , | 3 Comments »