Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for the ‘Economie française, libre-échangiste mais pas libérale’ Category

Jean-Claude Juncker nous fait les poches !

Posted by lolik11 sur 8 avril, 2010

Jean-Claude Juncker en action !

Jean-Claude Juncker en action !

Ce sont les propos tenus par Jean Arthuis, sénateur centriste et Président de la Commission des finances du Sénat au sujet de l’e-commerce dans la Tribune. En bon observateur, il remarque que ce commerce, par essence délocalisable et à fort potentiel de croissance, avive le dumping fiscal entre pays. Il en conclut que la matière fiscale, déjà bien volatile (1), risque de nous échapper totalement si l’on n’y prête pas attention. Jusque là, que des remarques frappées au coin du bon sens mais qui à force d’être frappées ont du enfoncer le coin un peu trop profondément dans le cerveau présidentiel.

Car il en déduit que le Premier ministre luxembourgeois, qui nous rappelle volontiers à nos obligations (pas respectées) en matière de finances publiques, en laissant à 15% son taux de TVA sur les services immatériels, en réalité « nous fait les poches » ! A ce niveau là, il faudrait que les responsables politiques français nous expliquent si le but du jeu consiste à être le moins efficace possible, à faire fuir l’activité ailleurs, ou se ridiculiser.

Remonté, il n’hésite pas à qualifier ces pratiques de « profondément choquantes » ; et quand on est choqué et qu’on ne peut rien faire, on en appelle à la régulation internationale ! Par régulation, il faut entendre, réglementation, mais ce mot sonne tellement administratif qu’il est maintenant en toutes occasions avantageusement remplacé par son cousin anglais, d’ailleurs plus personne ne s’aperçoit même plus du glissement technico-anesthésiant. Sus aux barbares donc et en route pour la coalition  des 13 pays de l’UE dont le taux de TVA est supérieur à 19,6% contre les 3 pays qui ont choisi de le maintenir à 15% (La perfide Grande-Bretagne, Chypre-l’île-à-moitié-turque et le Luxembourg-pickpocket), en espérant que les 11 autres s’abstiennent de rejoindre les 3 malfrats.

L’idée est tellement plaisante au sénateur, que si elle réussit, il a immédiatement trouvé comment utiliser le produit de cette juste remise en ordre : « Je crois, qu’il sera nécessaire de prévoir la création de cyber patrouilleurs !» Voila qui nous ouvre de nouvelles perspectives sur la réduction du nombre de fonctionnaires !

(1)    En 2008, ce sont 416 millions qui auraient échappé à nos recettes de TVA

Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale, Impôts, taxes et matraquage fiscal | Tagué: , , , | 7 Comments »

La coupe est pleine !

Posted by lolik11 sur 14 décembre, 2009

Vont-ils encore oser nous reservir "la défense du service public" ?

Vont-ils encore oser nous reservir "la défense du service public" ?

C’est à l’IREF, relayé par Liberté Chérie, que nous devons ces lignes auxquelles je m’associe pleinement.

Une fois de plus, les maîtres-chanteurs de la RATP ont mis leurs menaces à exécution : Depuis jeudi, beaucoup de Franciliens, à commencer par les moins aisés, subissent un véritable calvaire à cause des blocages dans les transports publics. Celui-ci semble devoir se prolonger encore quelques jours, du moins probablement tant que les professionnels de la grève n’auront pas obtenus en sous-main quelque avantage qui permettra à la fois au gouvernement de sauver la face en prétendant n’avoir pas cédé, et aux syndicats de renforcer leur emprise sur la société civile.

Puisque ces gens se moquent des contribuables français en osant réclamer des salaires encore plus élevés, il nous faut marteler ces vérités sur la RATP :

  • Des salaires jusqu’à 10 000 euros, qui ont augmenté de plus de 18% en 6 ans. Et vous ?
  • Une retraite à 53 ans, voire 50 ans pour certains
  • Une pension 40% plus élevée que dans le privé, calculée au taux de 75% des 6 derniers mois
  • Un temps de travail largement inférieur à celui de leurs collègues européens : jusqu’à 500 euros de plus par mois en début de carrière pour 250 heures travaillées en moins.

Tout cela dans une « entreprise » où :

  • L’endettement est de 4,3 milliards d’euros
  • Les recettes provenant de la vente de billets ne représentent que 50% du chiffre d’affaires (le reste étant constitué de subventions)
  • Les charges de personnel représentent 123% des recettes provenant de la vente de billets !
  • Le régime spécial de retraite est tellement avantageux qu’il est déficitaire, et compensé par le régime général des salariés du secteur privé.

Donc tous les Français paient d’une façon ou d’une autre les privilèges des agents RATP…

Puisque tous ces privilèges ont été obtenus grâce à la lâcheté des gouvernements successifs qui prétendent systématiquement représenter « tous les Français », il n’y a rien à espérer d’une éventuelle « négociation ».

Il nous faut donc prendre acte de cette situation et régler le problème à la source : Réclamons l’automatisation des rames de métro et de RER, sur le modèle de la ligne 14 du métro parisien qui offre le meilleur rapport qualité-prix depuis sa mise en service !


Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale, Uncategorized | Tagué: , , , , | 4 Comments »

Le mythe sarkozyen des prélèvements obligatoires constants

Posted by echopolitique sur 17 septembre, 2009

Créateur de taxes et d'impôts, un métier d'avenir en Sarkozie...

Créateur de taxes et d'impôts, un métier d'avenir en Sarkozie...

Nous connaissons tous la rengaine sarkozyenne « je n’ai pas été élu pour augmenter les prélèvements obligatoires » qu’il nous ressort chaque fois que les questions fiscales sont sur le tapis. Cependant, malgré le martèlement du message par le président et les différents ministres, les français commencent à se rendre compte que la réalité est bien différente.

Différente car depuis deux années, la création de taxes est une activité qui se porte bien en France ; et encore mieux depuis la rentrée. Le gouvernement est littéralement en train de faire les fonds de tiroir pour gratter des recettes permettant de limiter un tant soit peu les déficits abyssaux : réforme de la taxe professionnelle à la baisse, cotisations sur les retraites chapeau (très bonne mesure d’ailleurs), réforme du bonus retraite pour les mères de famille et les mères célibataires, augmentation du forfait hospitalier, jusqu’au rabotage du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt (mesure du paquet fiscal voté en 2007 !), imposition des plus-values mobilières au 1er euro, des plus values immobilières au-delà des 15 ans de détention, réforme la taxe d’habitation, future taxe sur les antennes-relais et j’en passe et des meilleures… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale, Impôts, taxes et matraquage fiscal | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »

L’effet Woerth : au bonheur de la Suisse

Posted by lolik11 sur 9 septembre, 2009

L'exil fiscal a de beaux jours devant lui...tant que la France pratiquera l'impôt confiscatoire pour ceux qui ont le plus réussi

L'exil fiscal a de beaux jours devant lui...tant que la France pratiquera l'impôt confiscatoire pour ceux qui ont le plus réussi

E. Woerth a annoncé le 30 août que le fisc était en possession d’une liste de 3.000 résidents fiscaux français détenant des comptes non déclarés en Suisse. Au départ, certains ont cru à un coup de bleuff du ministre, ce qui aurait mis au moins un peu de piment à l’actualité mais il semble que cette liste soit réelle et qu’elle ait été obtenue «  par le renseignement fiscal et la transmission d’informations bancaires ». En clair, à la suite d’un contrôle fiscal portant sur 2 banques, les banquiers ont transmis les noms, adresses et numéros de compte des donneurs d’ordre de virement vers des comptes suisses, en sus des montants, date et références des comptes étrangers concernés, comme ils y sont tenus par une législation qui ne date pas d’hier.

Oui, mais les contrôles fiscaux, c’est long et il faut recommencer chaque année. D’où l’idée, d’étendre hors contrôles fiscaux, les obligations des banquiers pour obtenir ces fameux flux réguliers et systématiques d’informations sur ces transactions. L’Irlande a mis en place une telle législation obligeant les banquiers à déclarer les transferts de fonds suspects et cela aurait permis de réduire très fortement l’évasion fiscale (mais en parallèle l’Irlande est également un paradis fiscal). C’est probablement un décret que le communiqué de fin de réunion d’aujourd’hui nous annonce en termes choisis ; « E. Woerth souhaite que les transmissions d’informations, déjà prévues par la loi, puissent être élargies et rendues plus systématiques afin de permettre à la France de mieux lutter contre l’évasion fiscale ». Là, c’est clairement l’inquisition fiscale qui est annoncée… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Comment les banques tuent les entreprises loin des caméras et de l’Elysée

Posted by echopolitique sur 30 août, 2009

Le CAC a pris 43% depuis Mars 2009. Reprise ou retour de la spéculation avec les liquidités injectées par les plans de relance ?

Le CAC a pris 43% depuis Mars 2009. Reprise ou retour de la spéculation avec les liquidités injectées par les plans de sauvetage ?

Cette semaine, presque tous les journaux se sont félicités que le président Sarkozy ait réussi à tordre le bras des banques sur les bonus des traders. Un nouveau système de bonus-malus va être mis en place et Michel Camdessus va être chargé de vérifier la rémunération des 100 meilleurs traders de chaque établissement. Outre le fait que les banques vont trouver un moyen de contourner cela dans les jours qui viennent (comme par exemple, embaucher les traders à Londres au lieu de Paris), les rémunérations des traders ne sont pas le problème et cette gesticulation médiatique ne résoudra évidemment rien. Je vais vous raconter une petite histoire vécue dans mon entreprise, ou comment les banques sont en train de tuer les entreprises mais bien sûr, hors champ des caméras et sans que cela préoccupe notre président ni les médias.

Pour placer le contexte, mon entreprise est une filiale d’un grand groupe côté à Paris, en difficulté à cause de la crise et de la gestion passée dont le business est de fabriquer, livrer et installer des systèmes complexes technologiques pour professionnels. Pour effectuer ce business nous avons l’obligation d’émettre différents types de cautions bancaires (bid bond, performance bond, warranty bond). Pour expliquer rapidement les cautions bancaires, il s’agit en fait d’un mécanisme où l’entreprise fournisseur demande à sa banque de garantir le paiement d’une somme à l’entreprise cliente (souvent un % du contrat) en fonction de certaines conditions. C’est un mécanisme de couverture de risque pour l’acheteur sur les gros marchés. Ex : le bid bond garantit l’acheteur contre les réponses aux appels d’offre farfelues, le performance bond garantit l’acheteur contre le fait que le vendeur livre et installe des produits qui ne marchent pas in fine… Bien sur, lorsque la banque doit payer la garantie, à moins que l’entreprise fournisseur soit en faillite, elle prélève toujours les montants payés sur le compte de celle-ci. Le risque réel pour la banque est, on va dire, en l’occurrence limité, très limité… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale, L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »