Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for the ‘Réchauffisme médiatique’ Category

L’impérialisme est arrivé et il a achevé la planète Mars

Posted by lolik11 sur 26 mars, 2011

«J’ai toujours dit et entendu qu’il ne serait pas étrange qu’il y ait eu un jour une civilisation sur Mars. Mais peut-être le capitalisme est-il arrivé là, l’impérialisme est arrivé et a achevé la planète.» Hugo Chavez à la journée mondiale de l’eau, le 22 mars. Les dinosaures aussi ?

Publicités

Posted in Réchauffisme médiatique | Tagué: , | Leave a Comment »

Comment les crédits carbone en augmentent les émissions

Posted by lolik11 sur 5 juillet, 2010

Une usine subventions pour produire du gaz

Une usine subventions pour produire du gaz

Un peu de technique pour commencer : le HFC23 est un gaz généré lors de la production d’un gaz réfrigérant très demandé (HFC22) par l’industrie du froid et cet hydrofluorocarbure provoque un effet de serre plus de 10 000 fois plus puissant que le CO2, s’attaquant même à la couche d’ozone.

Un peu de protocole de Kyoto pour suivre : il ne pose pas de limitations aux émissions de gaz à effet de serre pour les pays en voie de développement mais inclut des dispositions pour y soutenir leur réduction, appelées MDP (mécanisme de développement propre), dont le principe de fonctionnement est  le suivant : les pays industrialisés payent pour des projets qui réduisent les émissions dans des PVD et reçoivent en échange des crédits carbone pouvant être utilisés pour atteindre leurs propres objectifs ou bien monnayés. Le MDP est supervisé par un Bureau Exécutif qui approuve une série de méthodologies pour certifier ces projets.

Que pensez-vous qu’une telle usine à gaz ( !) puisse produire ? Beaucoup de gaz évidemment ! Et là ce sont des associations, telles que Noé21 et MDP Watch qui parlent, donc peu suspectes, de collusion avec les suppôts du négationnisme réchauffiste.  « Les quantités de HCF22 et de HCF23 produites apparaissent principalement guidées par la possibilité de générer des crédits carbone ». Ainsi subventionné par le MDP, « le sous-produit est devenu le produit ». Les industriels auraient ainsi accru leur production et volontairement maintenu à un niveau élevé le pourcentage de HCF23 généré par le processus. En fait, une bonne partie des gaz à effet de serre détruits grâce à l’argent des crédits carbone n’auraient en fait jamais du être émis !

Un peu d’évaluation du coût de l’usine à gaz : « le prix payé pour la destruction du gaz est jusqu’à 70 fois supérieur au coût réel de l’opération » (CDM Watch), « Ces abus ont permis à l’industrie de percevoir 1 milliard de $ chaque année » (Noé21).

Et alors ? Il se trouve que la prochaine réunion du bureau exécutif du MDP est prévue du 26 au 30 juillet et qu’il a le pouvoir de bloquer les CER (émissions de crédit carbone) sur les projets déjà approuvés, ce que redoutent par dessus tout les amateurs de crédits carbone. Si toutefois, ce bon bureau consentait à s’intéresser à ce sujet on pourrait assister à une petite grimpette coté cotation de ces certificats d’échange carbone qui aujourd’hui valent 14,5 € la tonne (qui voulait déjà en fixer le prix à 32 € la tonne ?). A suivre donc, par exemple, ici.

Vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans un juteux projet MDP ? Mais êtes-vous sûr que votre projet est bien éligible au MDP ?  Rassurez-vous : les services de notre ministère chéri (de l’écologie, des poissons et des glaçons…) ont rédigé à votre attention un petit guide tout pimpant (une bonne centaine de pages) pour vous lancer, en toute sécurité, à la chasse aux CER. Pour la chasse aux cerfs, c’est là aussi mais il vous faudra attendre l’automne.

Posted in Réchauffisme médiatique | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Climategate : la bombe est enfin lâchée

Posted by echopolitique sur 23 novembre, 2009

Voici le vrai péril de la planète bleue : le mensonge vert...

Vous connaissez tous mon scepticisme sur le réchauffement climatique. Je ne reviendrais pas dessus ni sur les motifs des scientifiques qui en sont partisans ni sur les politiques qui reprennent ces théories. En tout cas, la guerre du climat est en train de se rééquilibrer petit à petit à la suite du piratage des données du Climate Research Unit. Les pirates ont enfin pu avoir accès aux données brutes auxquelles la communauté scientifique n’avait pas accès. Enfin ce sont surtout les opposants au réchauffement climatique qui n’y avaient pas accès. De même que les pirates ont eu accès à 13 années d’emails échangés entre les « scientifiques » de ce centre et leurs collègues européens et américains. Et il s’agirait d’une vraie bombe qui est en train d’exploser…

Les premières constatations sur les emails est qu’un certain nombre d’entre-eux montrent que les « scientifiques » ne sont pas très scientifiques et même pire. Ils choisissent de changer les données si elles ne collent pas à leurs modèles, les modifient, les « biaisent », ils complotent pour évincer des scientifiques, des directeurs de revue scientifiques ou quiconque n’est pas en accord avec leurs « théories », ils cherchent à détruire un certain nombre de preuves alors qu’ils sont sous le coup du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés… Le site Skyfall publie en français quelques uns des plus croustillants de leurs méfaits. Concernant les données elles-mêmes, il faudra un certain temps pour que les scientifiques les analysent et en tirent des conclusions. Toujours est-il que les premières analyses des emails tendraient à confirmer qu’il y ait une véritable conspiration d’un petit nombre de scientifiques pour aller dans le sens d’un réchauffement climatique en biaisant les données dans leur sens. Et le problème est que parmi ce noyau dur figure certains « cadres » du GIEC.

Au-delà même de la fraude et de la malhonnêteté de ces personnes (dont j’espère qu’ils répondront devant la justice), plusieurs problèmes se posent. Tout d’abord, des centaines d’équipes de chercheurs dans différents domaines verront leur travail remis en cause si les données retravaillées publiées depuis des années s’avéraient être fausses car elles servaient de base de travail à presque toute la communauté scientifique. Ensuite, de ces données ont été tirées des conclusions qu’il va falloir d’urgence remettre en cause et surtout des politiques sur lesquelles il faudra au minimum décréter un moratoire. Cela sera douloureux et prendra du temps car désormais, médias, scientifiques et hommes politiques sont tous liés par la grosseur des mensonges. L’onde de choc risque d’être énorme lorsque les scandales éclateront réellement et les classes politiques seront ébranlées.  Le drame est que les hommes politiques les aient suivis dans leurs mensonges dès l’instant où c’était médiatiquement devenu payant. Et enfin, dernier problème pour nous les citoyens, il est temps que nous sachions la vérité, ce qui relève du domaine de la science et ce qui est du domaine du mensonge politique. Que certains pensent que l’activité humaine est mauvaise et qu’ils prônent une société différente est leur droit le plus strict. Mais pas qu’ils essayent de l’imposer à tous en se parant des habits de la science et en mentant.

Posted in Réchauffisme médiatique | Tagué: , , , | 14 Comments »

La taxe carbone « serait inutile climatiquement, injuste socialement, nuisible économiquement »

Posted by echopolitique sur 26 août, 2009

Dites tous au revoir à nos usines...et aux emplois qui vont avec!

Dites tous au revoir à nos usines...et aux emplois qui vont avec!

Michel Rocard a remis son rapport sur la taxe carbone au début du mois de juillet et propose d’instituer une taxe carbone de 32€ la tonne sur les énergies fossiles et de l’augmenter de 5% par an pour atteindre 100€ en 2030. Après de petits débats (mais sans que les réels opposants aient eu le droit à la parole) et des petits vacances ayant permis de faire retomber un peu la polémique sur le montant de la taxe, le premier ministre a fait sa rentrée sur la promesse de la mise en place de cette taxe carbone. Et il a fallu attendre presque deux mois depuis la remise du rapport pour qu’enfin une voix, une voix médiatique, s’élève vraiment pour dire que cette taxe carbone est une aberration et plus précisément qu’ « elle serait inutile climatiquement, injuste socialement, nuisible économiquement ». Cette voix c’est bien sur celle de Claude Allègre, un des seuls à dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Et surtout le seul à réellement oser affronter la police de la pensée écologique…Surement que sa non-entrée dans le gouvernement y est pour quelque chose.

Inutile climatiquement tout d’abord car comme le dit l’ancien ministre de Lionel Jospin, « la France émet à peu près les cinq millièmes des émissions mondiales de CO2. Cela veut dire que l’arrêt total de toute émission de CO2 par la France modifierait la température moyenne du globe d’un centième de degré dans 100 ans ». Présenté comme cela, on peut sérieusement douter du poids de l’action de la France contre le réchauffement climatique mondiale. Sans parler du fait qu’appartenant à la catégorie des « négationnistes climatiques » (que voudrait punir une certaine partie des intégristes écologiques), je ne suis pas convaincu par le fait que le réchauffement climatique soit du à l’activité de l’homme ni n’existe réellement. Même si cela est avéré, ce qui est loin d’être le cas, je pense que c’est par l’action de l’homme et les progrès de la science que nous nous en sortirons et non pas par une décroissance et des politiques eugénistes et malthusiennes… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Réchauffisme médiatique | Tagué: , , , , , | 1 Comment »