Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for juin 2010

Attachez vos ceintures !

Posted by lolik11 sur 26 juin, 2010

C’est le titre du recueil des blocs notes, saison 2009, publiés chaque vendredi dans le Figaro, d’Yvan Rioufol qui vient paraître. Ce qui est bien, c’est que sa pensée ne varie pas et comme les faits sont têtus, on retrouve avec une année de recul, les problèmes intacts et l’analyse qui en était faite alors qui tient toujours la route. D’autant que la plupart du temps, il reste proche des faits, se contentant d’en souligner les incohérences et osant exprimer son point de vue. En voici quelques extraits, qui datent juste d’une année.

Du 20 au 26 juin 2009 : Court-termisme

« Reste la question : N.Sarkozy désire-t-il vraiment prendre à bras le corps les problèmes les plus graves, dont celui de la sauvegarde de la cohésion nationale ? … Quand le chef de l’Etat, assure, lundi, parlant d’économie et de social : « le modèle français a de nouveau toutes ses chances », alors que le rapport de la Cour des Comptes, publié le lendemain, met en alerte sur les déficits colossaux produits, notamment, par l’Etat providence, se retrouve cette constante attirance pour le court-termisme, qui a toujours repoussé les décisions les plus drastiques. A quand l’électrochoc ? »

Justement la semaine dernière la Cour des Comptes faisait encore le même constat ! Quant au modèle français, version retraite, ses chances  sont comptées…

L’exemple de l’immigration : l’insouciance de l’Etat face à l’immigration de peuplement fait partie de ces attitudes incomprises par une partie de l’opinion. Celle-ci, souvent retranchée dans l’abstention, reste un possible renfort pour une extrême-droite dé diabolisée par Marine le Pen. Quand Al Qaïda menace de se venger de la France parce qu’elle stigmatise la burqa, tandis que les violences se multiplient  dans les cités, ces faits soulignent des défaillances publiques persistantes…Il est des situations qui, aujourd’hui, ressemblent parfois  à des répétitions de guerre civile. Mais où sont « les opérations coup de poing dans les cités annoncées par Nicolas Sarkozy il y a un mois ?…

Le procès des émeutiers de Villiers le Bel qui s’est ouvert la semaine dernière, rappelle que 96 policiers y avaient été blessés par armes à feu.

Priorité au désendettement : le colossal endettement du pays est une autre bombe à retardement dont les français commencent à prendre conscience….Mercredi Nicolas Sarkozy a dit vouloir charger une commission de réfléchir « aux priorités nationales pour l’avenir » qui seront financées par l’emprunt national en 2010. Mais la priorité nationale n’est-elle pas de rompre, au contraire, avec cette pratique de l’endettement supportée par chaque français, à hauteur de 22 600 euros, que le gouvernement cherche à relancer en cherchant l’aval des épargnants ?

C’est justement hier, que le rapport Camdessus consacré à la réforme constitutionnelle d’équilibre de finances publiques, a été remis à F.Fillion et aujourd’hui que le G20 proclame la nécessité de la réduction des déficits budgétaires !

Bref, pour les oublieux auxquels j’appartiens, c’est un régal que de retrouver toutes les âneries qui ont pu être racontées il y a seulement une année ! C’est réjouissant de penser que «  le mur de la pensée bétonnée est à deux doigts de s’effondrer, vingt ans après celui de Berlin, sous les effets conjugués de l’éclatement des bulles idéologiques, de la libre expression rendue possible par internet et du débat ouvert in extremis par le pouvoir sur l’identité nationale. Les vérités jusqu’alors occultées n’ont pas fini de secouer le paisible confort du politiquement correct, cette lâcheté déguisée en vertu ».

Chaque bloc note ne dépassant pas 2 pages, ça me fera un très bon livre de plage !

Publicités

Posted in Ca secoue | Tagué: , , | 2 Comments »

Une défaite pas si étrange…

Posted by lolik11 sur 24 juin, 2010

La mascarade sud-africaine des bleus est enfin finie. Ils sont rentrés en France, enfin pas tous. Les langues vont commencer à se délier, les véritables histoires à sortir et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Les petites frappes nous ferons des interviews percutantes, le staff des déclarations larmoyantes. Au niveau footballistique, le temps des bilans à tirer, des responsabilités à assumer, des décisions à prendre est venu pour que plus jamais un tel désastre ne se reproduise. Mais l’équipe de France ce n’est pas que du football, c’est aussi un miroir de notre société, un reflet de nous-mêmes. Et c’est un bien triste miroir de nous-mêmes que nous tendent les Bleus. Celui d’une société d’une société sans valeur, sans autorité, sans souci de l’intérêt général. Une société où l’argent est devenu une fin en soi au lieu d’être un moyen, un signe de réussite au lieu d’en être la conséquence, l’alpha et l’oméga de toute décision individuelle et la seul chose qui soit encore respectée. L’intérêt général n’est plus qu’accessoire, chacun ne cherchant plus qu’à tirer sa propre épingle du jeu. Pas étonnant que l’immense majorité de ceux qui ont foutu le bordel en Afrique du Sud jouent dans des clubs étrangers.

L’équipe de France, nous renvoie également l’image d’une société rongée par la fausse notoriété, par la gloriole et le manque de courage généralisé. On a fait stars des gamins de 25 ans qui n’ont jamais rien gagné comme on fait des maîtres à penser la plupart des intellectuels médiatiques qui peuplent les plateaux télés. On se gargarise des évènements sans voir le fond et en croyant que tout se vaut et que rien n’est grave. Pendant 4 années un sélectionneur se fout de notre gueule et on a vu notre équipe aller dans le mur sans que personne n’ait réellement osé se lever pour dire que trop, c’était trop. Par intérêt pour certains, par manque de courage pour beaucoup. Comme dans notre société où plus personne n’ose dire la vérité et la réalité de peur de subir la foudre du conformisme et des gardiens de la pensée unique. Et par contre, quand le vent tourne, nous voyons aujourd’hui toutes les girouettes tourner avec lui. Et c’est ainsi que cette débandade nous a offert une comique et inattendue occasion d’unité nationale pour se foutre des résultats de ces pitres et mieux, de réjouissance patriote de cette défaite retentissante. Gloire à la coupe du monde de foot et à ses caméras, capables en 3 matchs de donner à voir à tous ce qui avait bien du mal à être dit par quelques uns.

Car comme les Bleus, notre société est également en train de se déliter de l’intérieur. L’équipe de France, qui n’a jamais été une équipe et encore moins une équipe française, nous avait été présentée « black-blanc-beur » comme le symbole de la diversitude et du multiculturalisme qui serait une chance pour le pays. On voit maintenant ce qu’il en est en équipe de France : les arabes ont été mis de côté par les noirs, les néo convertis à l’Islam font l’apartheid des blancs, les africains s’opposent aux antillais, les jeunes ne respectent plus les vieux…et l’autorité du sélectionneur, comme celle de l’Etat, s’efface.  Sous couvert de bons sentiments, on nous avait dit de faire de la place pour les cultures différentes, de renoncer à l’assimilation républicaine, de tolérer les modes de vie des nouveaux arrivants. On nous a fait croire que le temps et l’argent résoudraient tous les problèmes mais on voit que plus le temps  passe, plus l’argent se déverse et plus le fossé se creuse. On nous avait dit qu’il fallait que la France s’adapte pour se faire adopter, à la place la France s’enfonce dans une guerre des tribus sans fin…

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , | 2 Comments »

Le principe de précaution s’étend au saucisson

Posted by lolik11 sur 18 juin, 2010

Quelques dangereux subversifs

Quelques dangereux subversifs

La préfecture de police a donc décidé d’interdire l’apéro Saucisson Pinard de vendredi à la Goutte d’Or, car «cet évènement de voire publique est créateur de risques graves de trouble à l’ordre public ».  Coté ordre public, pourtant, les troubles y sont déjà manifestes !  Ca n’a pas empêché SOS Racisme, les maires du 18ème et de Paris M. Vaillant et M. Delanöe, les différents élus du parti de Gauche, le PCF et la secrétaire d’Etat à la Ville de monter au créneau contre cette manifestation «porteuse de haine, de racisme et de xénophobie» qui serait « une provocation dans un quartier où le vivre ensemble, malgré les difficultés sociales, est devenu proverbial». On passera sur la vision angélique de ces quartiers où le vivre ensemble serait la norme et où les difficultés sociales sont la seule explication des problèmes…ou bien l’inverse. Toujours est-il que l’ensemble des dirigeants de gauche, des associations antiracistes et des pseudo-défenseurs de la diversité se sont retrouvés, unanimes, pour condamner cet apéro et pour défendre le gentil quartier multiethnique menacé par la bête immonde.

Alors certes, cette manifestation est certes un brin provocatrice mais loin d’être islamophobe, raciste ou encore discriminante comme l’ont accusé tous les antiracistes de service…à moins que manger du porc et boire de l’alcool soit désormais reconnu comme étant des pratiques discriminantes, en raison de leur exclusion du régime alimentaire des musulmans…par eux-mêmes ! La Halde va devoir se pencher d’urgence sur le caractère raciste des foires au boudin, xénophobe du jour du Beaujolais… Mais surtout, on ne les a pas entendus, tous ces professionnels de l’indignation sélective, lorsque dans le même quartier des rues entières sont bloquées par des prières en plein air le vendredi, quand les imams font régner un climat d’inquisition religieuse d’un autre âge pour notre pays laïc, quand la multi-ethnisation du quartier comme ils disent, est plutôt devenu un repli communautaire et anti-français. En tout cas, on voit bien que leur préoccupation se porte bien plus sur la préservation des dogmes du politiquement correct sur la diversité, le multiculturalisme et osons le dire, l’immigrationnisme dont nous voyons les conséquences désastreuses, que contre les revendications de l’islam politique et son insertion de plus en plus importante dans le débat public.

Mais heureusement pour tous les bien-pensants, un groupe d’extrême droite soutenait cette manifestation. Cela permettra à tous ceux qui ne veulent pas voir la réalité de se cacher derrière ce prétexte bien pratique pour condamner l’apéro et surtout pour continuer à fermer les yeux sur les problèmes véritables de ce quartier. En attendant, vendredi, ce sera prière dans la rue Myrha, interdite à la circulation et aux curieux, contrairement à nos lois républicaines…et avec le match du soir, ça sera peut-être scènes de liesse ou incendie de drapeaux français. Elle n’est pas belle la France multiculturelle…Seule consolation de la semaine, le juge des peines et des libertés du Tribunal de Créteil, surnommé « Liberator » par les services de Police et de Justice, car très enclin à remettre en liberté tout ce qui pouvait s’apparenter à un délinquant, a enfin été muté à un poste où ses penchants idéologiques ne seront plus nuisibles à la société.

Posted in Immigration, assimilation, identité nationale, La course aux abîmes | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Notre capacité à prendre nos rêves pour la réalité

Posted by lolik11 sur 13 juin, 2010

Notre capacité à prendre nos rêves pour la réalité tient dans cette question : l’Afrique du Sud est-elle la nation « arc-en-ciel » que l’on nous présente ou une société divisée en phase de perdition, d’une rare violence, dirigée par une élite noire, largement corrompue ?

Bernard Lugan, penche nettement pour la seconde proposition et rappelle ici que le pays souffre d’une opposition raciale -entre les noirs, les blancs et les métis-, ethnique, -entre les zoulous, les sothos et les xhosas-, sociale -entre les nantis noirs et la masse qui crève de faim et qui est au chômage (45% de chômeurs chez les noirs et 43% de la population qui vit avec moins de 2 dollars par jour). Pour couronner le tout, le pays est gangréné par la criminalité (les recommandations du ministère des Affaires étrangères (A) en donnent une idée qui fait froid dans le dos) et le sida y fait des ravages (au moins 12% de la population touchée) dopé par le million de viols recensés par an.

Pendant un mois, l’Afrique du Sud vivra un entracte footballistique qui mettra sous éteignoir, les fissures profondes de la société sud-africaine. Mais au lendemain de la Coupe du monde, l’Afrique du sud en sortira endettée et elle devra en payer l’ardoise ; on attendait 500 000 touristes, il y en aura 300 000 ; elle espérait vendre 1 800 000 tickets à 450 € la place, bon nombre de places sont bradées à 15 € à des nationaux. Le Mondial lui-même pourrait bien s’avérer un désastre économique, à l’image des Jeux Olympiques pour la Grèce en 2004.

Bref, la nation multiethnique, « phare de l’Afrique », tant vantée par nos medias et dont l’emblème N.Mandela est adulé en Occident, ne serait-elle pas elle aussi que la projection de notre capacité à prendre nos rêves pour la réalité ?

Quelques conseils pour les braves, prodigués par le site du ministère des Affaires étrangères :

L’Afrique du Sud souffre d’une forte criminalité (vols, attaques à main armée, vols de véhicules sous la menace d’une arme à feu – lors d’un arrêt à un feu de signalisation, à un stop ou dans un parking -, cambriolages, viols, meurtres). Des touristes étrangers, qui voyageaient à titre individuel, ont été victimes de violences graves. Quelques conseils pour les braves :

–          Il vaut mieux demander à votre hôtel de vous envoyer une voiture plutôt que de prendre un taxi.

–          Se tenir à l’écart des stations de taxis – minibus et de tout mouvement de foule.

–          Lors de déplacements en voitures individuelles, circuler avec les vitres fermées et les portes verrouillées de l’intérieur, ne laisser ni bagage ni objet de valeur sur les sièges (cela peut valoir un bris de vitre ou un vol à un feu rouge), emprunter les grands axes, repérer son itinéraire avant de partir afin de ne pas avoir à s’arrêter pour consulter son plan ou sa carte.

–          Eviter, la nuit et en fin de semaine, les déplacements dans les centres-villes (déserts après les heures de bureau soit 16 heures).

–          Evitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides ! etc…

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , | 6 Comments »