Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘construction européenne’

L’aveu

Posted by lolik11 sur 20 février, 2011

Au détour d’une itv [1], l’aveu aura été prononcé cette semaine, par Alain Juppé. A la question « Etes-vous favorable au contrôle des budgets par la Commission européenne avant leur vote par les Parlements nationaux ? » Il fera cette réponse, dont il n’aura sans doute pas mesuré la portée : « C’est une révolution que j’approuve sans réserve. On est allé trop loin dans la construction européenne, pour ne pas aller plus loin encore. » Pour justifier ce propos, il ajoutera même : « Si l’euro disparaissait, c’est l’Europe qui disparaitrait. Tout alors deviendrait possible, y compris le pire ».

Mon propos, ici, ne porte pas sur l’extension des pouvoirs de la Commission européenne, à laquelle je ne suis absolument pas favorable puisqu’au contraire je souhaite rétablir la souveraineté nationale. C’est bien évidemment dans la raison qu’il fournit à son approbation que je vois la preuve de l’erreur de sa position. Raison qu’il fournit de façon surprenante, sans aucune réticence et dont l’expression naïve est tout simplement renversante !

Elle s’apparente tout à fait, à ce qui est appelé « le processus de validation collective de l’aberration » dans la sociologie des erreurs radicales et persistantes. [2] Dans ce processus, le silence sur les désaccords et la persévérance dans l’erreur sont deux mécanismes qui se renforcent : on persiste parce qu’il devient de plus en plus difficile de dire qu’il ne faut pas persister, tant pour ne pas affaiblir le groupe auquel on appartient que pour ne pas s’en exclure.  D’autant que dans ce genre de décision politique, ce qui est recherché n’est pas la bonne solution, mais l’adhésion. Or ces décisions sont potentiellement absurdes parce qu’on peut tout faire au nom de la mobilisation. Et dans cette perspective, mieux vaut une décision absurde qui suscite l’adhésion collective plutôt qu’une bonne solution sans soutien !

On est ici dans l’expression dramatique destinée à nous faire croire « qu’on va tous mourir » si on arrête la construction européenne ou si l’on sort de l’euro. On est clairement dans l’auto-justification s’appuyant sur la persévérance dans les décisions du passé pour continuer dans l’erreur radicale en en espérant la fameuse adhésion collective. Ce que confirment évidemment la Norvège, la Suisse, le Royaume-Uni, la Pologne etc…

[1] Le passage en cause de cet itv est réservé aux abonnés ou à la version papier du Figaro du 18 février et figure à la suite de cet article

[2] Ce domaine a été exploré en autre par Christian Morel dans son livre « Les décisions absurdes » (dont je vous recommande la lecture) et ce chapitre en référence est illustré par…les cas de la navette Challenger et de la ligne Maginot !

Posted in Ca secoue | Tagué: , , , | 2 Comments »

La CEDH ou l’Europe telle qu’on ne nous la présente pas (encore)

Posted by echopolitique sur 3 novembre, 2009

carte_10

Voici la véritable Europe que nos élites ont déjà acté...Il ne manque plus que le temps fasse son effet mais ne vous inquiétez pas, un jour tous ces pays y seront, quelque soit votre vote...si vous êtes amené à voter!

La semaine dernière, dans Le Figaro (oui je sais je suis un affreux sarkolatre de droite ultralibérale-conservatrice), nous avions le droit à un petit reportage sur la Cour Européenne des Droits de L’Homme (CEDH). On nous explique assez bien le fonctionnement de cette institution méconnue du grand public mais dont les décisions sont hyper-importantes sur les différentes juridictions européennes et les politiques nationales des pays européens et donc in fine sur la vie des européens. Cette institution a un pouvoir quasi-inquisitorial sur les politiques nationales, une inquisition européano-droits-de-l’homministe mais j’y reviendrais un autre jour.

Mon propos n’est pas cette inquisition mais la nature des inquisiteurs et ce que cela confirme. Au détour de ces articles, on y apprend, presque anodinement, que cette puissante institution n’est pas dépendante de l’Europe à 27 dont on parle tout le temps et sur laquelle les débats se focalisent, les sommets s’organisent, les décisions se prennent….celle que les citoyens des pays de 27 croient être l’Europe qui se construit. Mais non, cette puissante institution est assise sur la déclaration européenne des droits l’homme et donc sur le Conseil de l’Europe qui est une Europe à 47…si on peut encore appeler ça l’Europe. Tous les pays signataires de cette convention siègent au Conseil de l’Europe et ont le droit d’avoir un juge à la CEDH (et donc des objectifs politiques dans cette institution). En clair, ce n’est pas une intégration européenne au niveau de la Justice (ce qui aurait pu se concevoir) mais vraiment une inquisition européobéate et droits-de-l’hommiste contre les Nations européennes.

Tous les pays qui « ont vocation » à être membre de l’UE y sont…y compris la Turquie, l’Ukraine, la moldavie, l’Albanie, la Serbie la Russie, la Géorgie, l’Arménie…Cela me pose un véritable problème que les lois françaises et les politiques nationales françaises soient sous contrôle des juges émanant de ces pays. On ne parle pas de politiques communautaires mais bien des sujets qui sont du ressort des Etats. Donc in fine, tous les pays de ce Conseil ont un mot à dire sur tout ce qu’il se passe en France. Comment après ne pas comprendre tous ceux qui voient l’Europe comme une construction technocratique dont l’arrivée est déjà connue, une construction où l’avis des peuples n’est que secondaire. Faites un référendum pour savoir si les français veulent de la CDEH : quand ils sauront que la Russie a le droit de se prononcer sur les prisons françaises, que la Turquie peut avoir son mot à dire sur la laïcité ou l’Ukraine sur notre politique d’immigration…vous verrez les résultats !

Les européistes me diront que tout est dans des traités signés par des chefs d’Etat élus par le peuple. Et ils me diront que je n’avais qu’à lire les traités, qu’à m’informer, qu’à être plus vigilant et je ne peux qu’être d’accord avec ça (je suis pour la responsabilité individuelle et citoyenne). Mais il faut voir aussi l’omerta, le tabou, la force de la pensée unique pro-européenne et pro-élargissement qui a existé et existe encore et spécialement dans les médias et chez les politiciens. Ce que je sais c’est qu’en tant que citoyen lambda, je n’ai pas voté pour cette CDEH directement et jamais aucun candidat à une élection qui voulait mon suffrage a abordé ce sujet… antidémocratique et antipopulaire donc… Et puis même, à quoi sert le vote au niveau européen si nous connaissons déjà la fin de l’Histoire : la Turquie, la Russie et les 47 pays du Conseil de l’Europe seront membres de l’Europe. Cela est déjà acté et on nous fera revoter jusqu’à ce qu’on soit d’accord avec cela…comme les Irlandais pour le traité ou pire on ne nous refera même pas voter comme en France. L’Europe est vraiment le totalitarisme mou de la fin du XXème et du XXIème siècle.

Posted in Europe, le mur se rapproche | Tagué: , , , , | 12 Comments »