Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘racisme’

La Justice de ce pays est devenue folle

Posted by lolik11 sur 30 août, 2010

La Justice bétonne, René fait peur !

La Justice bétonne, René fait peur !

Il y a des faits divers qui résument l’absurdité de notre temps. Le dernier en date est celui de l’affaire du papy René Galinier que la cour d’appel de Montpellier a décidé de maintenir en détention pour avoir tiré sur 2 femmes en train de le cambrioler alors qu’il faisait sa sieste. Rappelons que dans notre pays, le contrôle judiciaire doit être la règle et la détention provisoire l’exception, pour répondre à des situations précises (la conservation des preuves, éviter les pressions sur les témoins et victime, éviter une concertation frauduleuse avec les complices, éviter la récidive, protection du mis en examen, éviter la fuite et préserver l’ordre public). On peut objectivement dire que le papy Galinier ne répondait à aucune situation de détention provisoire. Alors pourquoi cette décision stupide quand on voit le laxisme dont la Justice fait preuve dans d’autres cas ?

Pour rajouter au scandaleux de la situation, il faut aussi écouter les propos des magistrats en charge du dossier, à commencer par le Procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, qui nous dit que « René Galinier n’est pas dans un cas de légitime défense de ses biens et de sa personne, et la réponse est totalement disproportionnée».  Et d’ajouter «qu’il a agit en plein jour et qu’au moment où il a fait feu, il n’était pas en situation de danger ni pour un tiers». A quelques jours d’intervalle, il avait aussi déclaré que le papy était « quelqu’un qui connaît les armes, il a fait la guerre d’Algérie. Il n’a pas eu le comportement de quelqu’un qui a peur ». Fermez le ban ! Pour le magistrat qui a surement été formé à la même école du Doute et de la Mesure que le juge F.Burgaud, le papy est coupable pour ne pas dire plus. Surement que pour les magistrats, avoir fait la guerre d’Algérie vous transforme en une froide machine de guerre prête à faire un carnage (surement des restes de la période sous les drapeaux, doivent se dire nos chers magistrats) et donc que pour de tels gens, la présomption d’innocence ne s’applique pas.

Ou peut-être que les magistrats ont voulu faire payer au papy un crime encore plus grand que d’avoir été appelé sous les drapeaux à 20 ans, il y a une cinquantaine d’années comme l’a rappelé le Président de la chambre d’instruction Alain Lienard, qui est sorti de sa neutralité pour citer un passage de la déposition de René Galinier pendant sa garde à vue : « J’étais en danger, j’avais peur… j’étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste… on est obligé de s’armer… si la justice faisait son boulot… ». Alors guerre d’Algérie plus soupçon de racisme, ça vous condamne définitivement un homme ou du moins ça mérite surement de mettre un homme malade ne représentant aucun danger pour la société, ni aucun risque de fuite, dans une prison.

Pendant ce temps-là, le Conseil Constitutionnel sous la pression de l’Europe, des avocats et des magistrats vient de retoquer la garde à vue. Les juges remettent en liberté les voyous, créant un signal d’impunité totale pour les auteurs de vol, agression et délits. Il y a aussi, en France, une loi votée par une majorité de droite qui dispense d’incarcération au profit des peines alternatives tous les condamnés à moins de 2 ans de prison ferme (la prison n’était pas considérée comme une solution par la gauche et la droite n’ayant pas le courage de dépenser de l’argent pour en construire de nouvelles). Nous avons aussi des réductions automatiques de peine qui permettent de ne faire que la moitié de la condamnation (si elle est supérieure à 2 ans). Il y a la liberté conditionnelle dont usent et abusent les magistrats pour faire de la place dans les prisons. Il y a un manque de 30 000 places de prison minimum pour faire face au niveau de délinquance. Il y a les juges qui ne sont toujours pas un minimum responsables de leurs actes et des décisions qu’ils prennent comme l’a encore montré la fin de l’affaire Outreau avec une simple réprimande pour le juge F.Burgaud qui a gâché la vie de 35 personnes et pris la vie de 3 d’entre eux.  Il y a également 82 000 peines non exécutées selon le ministère de la Justice. La Justice de ce pays est devenue folle, comment s’étonner que les français soient de plus en plus tentés à se défendre eux-mêmes ?

Publicités

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , , , | 9 Comments »

Dissoudre le communautarisme dans la France

Posted by echopolitique sur 12 octobre, 2009

Le communautarisme bien-pensant menace de nous renvoyer plus de 1 500 ans en arrière, quand la France n'était pas encore unifiée, la France d'avant Clovis. Et ils appellent ça un progrès, être moderne, ouvert, tolérant...J'appelle ça plutôt le retour à la loi des tribus.

Le communautarisme bien-pensant menace de nous renvoyer plus de 1 500 ans en arrière, quand la France n'était pas encore unifiée, la France d'avant Clovis. Et ils appellent ça un progrès, être moderne, ouvert, tolérant...J'appelle ça plutôt le retour à la loi des tribus.

L’affaire du Créteil Bébel refusant de jouer contre le Paris Football Gay a beaucoup fait rire ; il faut dire que l’affaire a tout pour plaire : des musulmans pratiquants (sic !) qui ne veulent pas jouer contre des homosexuels tolérants ou comme le dit bien mon collègue de LHC, un racisme entre ouverts et divers. Et le plus beau étant atteint lorsque les racistes utilisent l’argumentaire des associations antiracistes pour justifier leur racisme. A se demander si SOS Racisme n’est pas une association pour sauver le racisme comme SOS Enfants Battus l’est pour sauver les Enfants Battus ou SOS Baleine pour sauver les baleines. Je peux vous dire que cela me fait bien marrer de voir les communautés qu’on nous a dit, redit et seriné qu’elles étaient tolérantes et valaient bien mieux que la France, vous savez cette méchante raciste, commencer à se faire la guerre (au figuré pour l’instant mais pour combien de temps encore ?)…

Comme il n’y a pas si longtemps, quand à la Mix City Party de Paris, anciennement techno Parade avant d’être passée à la moulinette de la novlangue festo-bobo-prodiversité des « jeunes » sont venus casser du blanc et de l’homo sans que nos journaux n’en rapportent la moindre ligne après les faits mais seulement contraints et forcés plus d’une semaine après car tellement à l’encontre des idéologies de la diversité, de l’enrichissement mutuel par les différences, des « chances pour la France », du « l’Afrique est notre avenir » royaliste, du combat jamais terminé contre la bête immonde (vous savez le macho-blanc à l’origine de toutes les discriminations, guerres et autres malheurs du monde).

Désolé d’en rire mais moi ça me fait marrer de voir que les communautés commencent à se faire la guerre, résultat de 30 ans de politique de bien-pensance, de politiquement correct internationaliste, de diabolisation du français, des frontières, de la police, des lois, de l’autorité et donc de toute la maison commune, la France. Plus personne ne voulait avoir la loi de la France, on aura donc la loi des tribus. Chacun renvoyé à son appartenance d’origine, c’est-à-dire une appartenance non choisie (couleur de peau, religion, pays de naissance, sexualité) et donc un vrai racisme sous couvert de respect des différences et sans possibilité d’en sortir. Et les tribus se feront la guerre. Un retour en arrière de 1 500 ans.

Conclusion de cette affaire, le seul moyen de sortir par le haut de ce fléau qu’est le communautarisme et de la future guerre que vont se faire les différentes communautés, est de réhabiliter la France en tant que communauté nationale englobant tout le monde, au-dessus des communautés et primant sur toute autre appartenance. Le seul moyen est que les musulmans soient français avant d’être musulmans, ainsi que les gays, les femmes et les ch’tis aussi…pareil pour toutes les communautés qui doivent être françaises avant toute autre chose. Pour cela, il faut commencer par rétablir le modèle français d’assimilation, l’égalité stricte et pas une moraline de discrimination positive (l’idéologie de l’excuse en clair) et surtout un respect strict des lois votées en France (soit l’inverse de ce que vient encore de faire la HALDE avec sa décision sur l’adoption homosexuelle qui joue l’Europe contre la France). Et surtout, il faut rétablir la Nation comme horizon obligatoire voire indépassable (et pas seulement pour ses généreux subsides) de toute personne vivant en France…

Posted in Immigration, assimilation, identité nationale, La libanisation de la société française | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Au nom des auvergnats, je demande la démission de Brice Hortefeux

Posted by echopolitique sur 11 septembre, 2009

Ne sentez-vous pas, vous aussi, le racisme dont sont victimes les auvergnats ? Que fait SOS Racisme pour protéger cette minorité si mal-traitée par le ministre de l'Intérieur...

Ne sens-tu pas, toi l'auvergnat, le breton, le corse, le basque, le chti, le normand, le pîcard, ... , le racisme dont tu es victime ? Et ne demandes-tu pas toi aussi ce que font SOS Racisme, le MRAP, le PS, NPA, les Verts, la LICRA, la HALDE (Azouz Begag et Yazid Sabeg) pour que cela cesse, pour que la bête immonde disparaisse enfin ?

Une nouvelle polémique dérisoire a vu le jour dans notre pays. Il faut dire qu’avec nos professionnels de l’indignation sélective, on ne pouvait pas y échapper. Donc, c’est Brice Hortefeux qui est la cible du politiquement correct et des rois de la pétition à cause de ces propos lors des universités d’été des jeunes de l’UMP. Lors de ce meeting, un jeune d’origine maghrébine d’une délégation auvergnate veut faire une photo avec le ministre de l’Intérieur et J-F.Copé. S’en suit une petite séquence filmée (par une caméra fortuitement bien placée) où le groupe plaisante sur les auvergnats et il faut le dire sur le fait que le jeune ait des origines maghrébines mais qu’« il mange du cochon et boit de la bière ». Le ministre de l’Intérieur répond que « celui-ci ne correspond pas du tout au prototype, alors ! », la militante ajoute « c’est notre petit auvergnat » et B.Hortefeux d’enchainer avec la phrase qui fait polémique « Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ». De quoi parlait le ministre ? Bonne question. Chacun verra midi à sa porte. En tout cas, depuis toute l’opposition et les associations antiracistes sont, bien sûr, montées au créneau pour appeler à la démission du ministre à cause des propos supposés racistes envers les jeunes d’origine maghrébine. Rien de mieux que de nous rejouer le coup de la bête immonde pour mobiliser les troupes, surtout en période de troubles internes.

Mais avant de poursuivre, ouvrons une parenthèse. Cette histoire interroge sur notre société et sur la distinction entre parole privée et parole publique. Désormais, pour les personnalités, il n’y a plus de différence entre les deux : tout est désormais public et les journalistes se font un devoir de traquer leurs paroles pour les mettre en difficulté et vendre un peu de papier. Mais ne croyez pas que vous serez épargnés, vous les français d’en bas, car tout ce qui commence en haut finira par s’appliquer à tout le monde. Bientôt, vous pourrez risquer le licenciement pour avoir insulté votre patron chez vous ou dans votre voiture ou même le tribunal si autour d’une bière dans votre jardin vous tenez des propos sexistes, racistes, négationnistes…et je n’ose vous prédire votre avenir si vous remettez en cause le réchauffement climatique ! Pour cela, il suffira que quelqu’un filme ou relaye le fait que vous ayez blasphémé en privé pour que vous soyez cloué au pilori. J’exagère mais à peine. En tout cas, cette histoire nous montre le véritable danger pour nos libertés dans nos sociétés occidentales. Ce ne sera pas Big Brother superordinateur regardant tout ce que nous faisons, ni même un Etat central imposant une politique de censure et encore moins une agence gouvernementale commençant par HAD et finissant par OPI. Non, le véritable danger sera vous, moi, mon voisin, votre voisin ; en clair chacun d’entre-nous. Le vrai Big Brother qui se profile à l’horizon, sera la toile que constituera le plus grand réseau du monde de tout à chacun surveillant les faits et dires de l’autre pour s’assurer qu’il ne dévie pas la pensée dominante. Cette aimable surveillance zélée amènera à l’autocensure individuelle et collective sous le poids du politiquement correct. Petit à petit, l’autocensure s’imposera à tout le monde et dans une ou deux générations elle sera intériorisée et devenue une norme (comme la repentance enseignée par l’Education Nationale qui est devenue une norme de la jeunesse française). Triste perspective que la société qui nous attend ! Fin de la parenthèse… Lire le reste de cette entrée »

Posted in La libanisation de la société française, Le parti des médias et les Amis du Désastre | Tagué: , , , , , | 9 Comments »