Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘retraite’

La retraite, c’est simple comme un permis de séjour

Posted by lolik11 sur 12 février, 2011

Il y a encore peu de temps, on se demandait comment sauver les retraites. On n’a pas trouvé et en 2010, le déficit de notre système de retraite s’élèverait à 32 milliards d’euros, selon les prévisions officielles. Et les déficits ne devraient se réduire qu’en 2018, malgré le relèvement à 62 ans de l’âge légal de la retraite et les 41,5 années de cotisation désormais exigées.

Il a quand même été prévu une allocation de solidarité pour les personnes âgées qui n’auront pas cotisé assez longtemps ou dont les revenus auront été trop faibles ; son montant sera d’environ 700 euros mensuel. Cette allocation sera versée en vertu de la solidarité qui lie les membres de la communauté nationale entre eux, parce que le pacte républicain ne peut laisser sans ressources ceux que les difficultés de leur vie menaceraient dans le grand âge. Baste ! Ca, s’est pour les travailleurs !

On apprend que des retraites seront accordées à ceux qui auront obtenu un permis de séjour, même s’ils n’ont jamais travaillé en France ! A partir de 60 ans (même pas les 62 exigés des travailleurs) et à 65 ans au plus tard, une retraite d’environ 700 euros par mois leur sera versée. Le même montant que celui versé aux vieux travailleurs !  Les cotisants et les retraités seront donc solidaires de tous ceux qui voudront donc bien se présenter aux guichets de l’Aspa. Afin que personne ne l’ignore, cette mesure est notifiée dans le livret d’accueil des immigrés (la vie sociale-vieillir en France, page 54).

Ultime solidarité : l’Apsa donne lieu à récupération sur les successions supérieures à 39 000 euros ! De cela, le livret d’accueil n’en parle pas et pour cause. Le candidat Président qui voulait revaloriser les petites retraites de 25% sur 5 ans, (2% annoncés en 2011), n’avait pas soufflé mot de cette mesure et les petites retraites des agriculteurs atteignent toujours péniblement 500 euros mensuels. Mais peut-être n’est-il pas informé de tout cela ; et si on lui en parlait ?

Publicités

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , | 1 Comment »

Le virage libéral de Sarkozy (2)

Posted by lolik11 sur 1 avril, 2010

Hier soir nous étions tous fatigués et Lomig le premier, nous a livré ce matin, l’extrait essentiel du discours de N.Sarkozy devant les députés de la majorité. Mais notre Président avait en introduction brossé un tableau assez terrifiant de la situation de la France avant d’en arriver au morceau de bravoure du bouclier fiscal qu’il nous a retranscrit. A mon tour, de vous livrer, les quelques mesures urgentes qu’il prévoit d’insérer dans le collectif budgétaire qui sera présenté avant l’été.

« Notre croissance est atone depuis des années et ce n’est pas faute d’avoir essayé par tous les moyens de relancer l’activité et de soutenir le pouvoir d’achat ; ceci se traduit aujourd’hui par un endettement de la France de 1.489 milliards d’€, résultat cumulé de 30 années de déficit de l’Etat, des collectivités territoriales et de la Sécurité sociale. Il est temps d’ouvrir les yeux et de parler de moralité ; quel homme responsable pourrait accepter de laisser ce fardeau à nos enfants ? Le temps est venu de la responsabilité et de jeter les bases d’un redressement que nos citoyens appellent de leurs vœux.

L’Etat, même entouré des meilleurs experts, ne peut se substituer aux décisions responsables exercées par chacun d’entre vous et le passé nous rappelle que les tentatives planificatrices prétendant prévoir l’avenir, qu’elles prennent le nom de Concorde ou Plan calcul, ont toujours mené à des gouffres budgétaires. C’est pourquoi je vous propose de remettre entre les mains de chacun le choix des investissements d’avenir, en gelant le grand emprunt dont le remboursement priverait chaque contribuable d’une ressource qu’il aurait pu, à son choix et selon ses besoins, orienter vers l’investissement ou la consommation. Puisque nous parlons d’avenir et que nous voulons tous des entreprises à la hauteur de nos capacités d’innovation, je veux que l’investissement soit désormais encouragé ; c’est pourquoi je proposerai que l’ISF (vieille relique mitterrandienne dont le triste surnom est lncitation à Sortir de France) soit définitivement abrogé ainsi que tous les droits de succession tandis que les intérêts d’emprunt des entreprises, eux, ne seraient plus déductibles.

L’avenir nous rappelle aussi que pour tous la retraite doit être financée. Je dois avoir le courage de dire que notre système actuel s’apparente plus au système Madoff qu’à un financement responsable de l’avenir de chacun. Déjà aujourd’hui, 10% des retraites sont financées par l’emprunt et la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) est prévue jusqu’en 2021 ! La transition entre un système de répartition et celui de la capitalisation sera longue mais n’est pas impossible. C’est ce chantier qui sera ouvert à l’automne et non celui de réformes paramétriques, comme certains vous l’avaient peut-être laissé croire, qui ne vous laisseraient le choix que de travailler jusqu’à 70 ans ou de vivre avec 500 € par mois.

Enfin, le courage nous obligera à affronter bien des résistances ; en effet il existe aujourd’hui environ 480 niches sociales et fiscales (elles sont si nombreuses que personne ne peut les compter) et devant chacune d’entre elles les gardiens sont nombreux ; le dernier rapport de la Cour des Comptes en évaluait le coût à 70 milliards d’€ (voire 140 puisque certaines ne sont même plus répertoriées comme niches fiscales). Ceci devra disparaitre pour laisser place à une fiscalité neutre, encourageant l’épargne et laissant à chacun la responsabilité d’investir ou de consommer selon des choix dans lesquels l’Etat n’a pas à favoriser une partie de la population plutôt qu’une autre. »

J’ai certainement oublié beaucoup de mesures annoncées tant celles-ci étaient nombreuses et entrecoupées d’applaudissements qui ne m’ont pas permis de tout entendre mais d’autres peuvent prendre la suite.

Posted in Déficits, dettes publiques et faillite des Etats | Tagué: , , , , , | 7 Comments »