Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘ump’

L’échec de la stratégie du parti unique de la droite et du centre

Posted by echopolitique sur 1 mai, 2011

Les élections cantonales étaient le dernier test intermédiaire avant les échéances de 2012. Et comme les 2 précédentes élections, le résultat est sans appel pour l’UMP : une défaite très sévère avec un recul constat de l’influence du parti unique dans les différents départements et auprès des français. L’exception du Val d’Oise qui a été reconquis est plus un épiphénomène lié à la politique locale (gauche minoritaire et divisée sur Argenteuil, droite élargie dans l’UVO…) qu’une tendance de fond de reconquête UMP.

Le constat est même pire que les 2 précédents tests où l’UMP avait fait illusion. En 2009, le mode de scrutin avait permis à l’UMP de sortir gagnant des européennes en jouant à fond sur l’union au premier tour dans un scrutin qui n’en compte qu’un mais en ne réunissant que 29% des français. En 2010, la triste performance de 2004 avait permis de ne pas voir une dégradation supplémentaire. Cette année, pas de biais statistique ou lié au mode de scrutin, et le recul se voit comme le nez au milieu de la figure. Avec 19% des voix, l’UMP fait moins de voix que le défunt RPR au premier tour. Et comme il n’y a plus d’autres partis de droite qui participent à l’union de la droite et du centre, le parti unique sombre et devient minoritaire.

Le politologue Dominique Reynié estime qu’avant les cantonales, la droite avait perdu plus de 1000 positions locales depuis 1995 dont une très grande partie après 2002. Et ces élections cantonales ont encore aggravé la situation. La stratégie du parti unique mène à un recul généralisé pour la droite parlementaire en terme d’élus mais également à une division de la droite sans aucune possibilité d’alliance qui fait le jeu de la gauche : le FN supplante l’UMP dans bons nombres de circonscription où l’électorat populaire ne croit plus aux promesses non suivies d’actes du président et du parti unique, les opposants de droite (sous l’appellation très large des DVD) reprennent des bastions à l’UMP ou la font perdre dans certains cas car aucune alliance n’est possible avec un parti qui se veut hégémonique, la gauche partout domine alors qu’elle est minoritaire dans le pays… La situation est à tel point catastrophique que la majorité sénatoriale est menacée en septembre et que si la droite perd en 2012 la présidentielle et les législatives qui suivent, la France sera entièrement à gauche. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Droite guimauve | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Laïcité : le faux débat de l’UMP annonce un véritable détricotage de la loi de 1905

Posted by echopolitique sur 9 avril, 2011

Copé ou comment annoncer qu'on ne veut pas toucher à la loi de 1905 et sortir des propositions qui sont un véritable détricotage !

Après des semaines de polémiques, le débat voulu par le Président et organisé par Copé sur la laïcité a eu lieu mardi dernier. L’UMP en a donc débattu en présence d’un gros tiers du gouvernement et surtout, en présence du tout Paris médiatique qui y attendait un nouveau « dérapage ». Mais comme on pouvait s’y attendre, de dérapage, il n’y en a pas eu pour une seule et bonne raison, c’est que l’UMP s’est couché sur la laïcité face à la pression médiatique.

En effet, après tout ce que nous avons entendu sur la nécessité d’un tel débat, on pouvait s’attendre à ce que l’UMP prenne des positions fortes sur le respect et la défense de la laïcité, pilier de notre République, des positions qui heurteraient la bien-pensance médiatique et seraient donc comme telles, qualifiées de « dérapages ». On peut même dire que le fait d’être qualifié de dérapage est un gage de proposition réellement républicaine. Mais non, l’UMP a produit un texte que SOS Racisme, LICRA et le CRAN pourraient signer à deux mains. Un texte qui, à le regarder de plus près, est un véritable recul pour la laïcité républicaine au profit de la très sarkozyste laïcité positive.

Après un rappel à la loi et un éloge des décisions prises antérieurement par l’UMP, le texte attaque fort, avec 3 propositions visant à rappeler l’attachement au principe, faire un recueil de tous les textes existants et créer un code de la laïcité. Cela peut avoir son utilité pratique mais on ne voit pas l’utilité de débattre pour arriver à un rappel à la loi ! La suite du document continue dans la même veine entre rappel à la loi et propositions visant à s’assurer que la loi soit appliquée et autres actions de pédagogie. Toutes ces propositions reviennent quand même à acter qu’aujourd’hui la loi est bafouée par des demandes communautaristes dont les détails sont plus que lisibles entre les lignes : dispenses de cours de sport ou refus d’apprendre certaines parties de l’Histoire, refus de certaines femmes se faire soigner par un médecin homme, demande de dérogations pour motif religieux à l’Ecole, d’aménagements dans les entreprises ou dans les services publics… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Droite guimauve, Immigration, assimilation, identité nationale, La libanisation de la société française | Tagué: , , , | 1 Comment »

A qui profite le Front républicain ?

Posted by lolik11 sur 25 mars, 2011

Comme on pouvait s’y attendre, le premier tour des élections cantonales a montré que notre démocratie était malade, en témoignant l’abstention record et la forte montée du Front National (du moins en % des suffrages exprimés, compte tenu du nombre de cantons dans lequel il présentait un candidat). Ces deux tendances n’étant pas des nouveautés mais plutôt les conséquences d’une absence de véritable alternative au système UMPS. La claque prise par l’UMP, réunissant seulement  17% des voix au niveau national,  laissant 204 duels PS-FN au second tour (10% des cantons renouvelables) n’est même plus un signal d’alarme, c’est la preuve que la stratégie sarkozyste du « en parler toujours, n’agir jamais », associée au parti unique à droite mène à un véritable suicide collectif.

Mais ce recul de l’UMP n’a pas non plus bénéficié à la gauche ni au PS qui reste à des scores classiques (autour de 25%) alors que le désamour du gouvernement et du président auraient dû les propulser au sommet. La force du PS réside essentiellement dans la faiblesse de la droite et la gauche ne triomphe que dans les élections locales et surtout quand le peuple reste à la maison. Face à ces résultats, tout ce que le système médiatique et politique à a nous proposer est un fumeux Front Républicain destiné à faire barrage au FN et qui assurerait la réélection, de manière quasi automatique, du syndicat des sortants. On voudrait nous embrigader dans ce Front mais avant de l’envisager, deux questions méritent réponses.

Un Front Républicain, mais avec qui ? Avec tous les partis hors FN ? C’est quand même assez fort de vouloir faire un Front Républicain avec le NPA qui n’est pas vraiment républicain (jetez un œil à son programme) et avec ceux qui acceptent de s’y allier. Avec l’UMP et le PS, qui ont bafoué le peuple avec le traité de Lisbonne ? Qui bradent conjointement l’Ecole Républicaine, les services publics, la laïcité, notre souveraineté populaire depuis 30 années ? Tous ceux qui prétendent présenter un Front Républicain devrait déjà balayer devant leur porte avant de donner des leçons de républicanisme. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Ca secoue | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le virage libéral de Sarkozy (2)

Posted by lolik11 sur 1 avril, 2010

Hier soir nous étions tous fatigués et Lomig le premier, nous a livré ce matin, l’extrait essentiel du discours de N.Sarkozy devant les députés de la majorité. Mais notre Président avait en introduction brossé un tableau assez terrifiant de la situation de la France avant d’en arriver au morceau de bravoure du bouclier fiscal qu’il nous a retranscrit. A mon tour, de vous livrer, les quelques mesures urgentes qu’il prévoit d’insérer dans le collectif budgétaire qui sera présenté avant l’été.

« Notre croissance est atone depuis des années et ce n’est pas faute d’avoir essayé par tous les moyens de relancer l’activité et de soutenir le pouvoir d’achat ; ceci se traduit aujourd’hui par un endettement de la France de 1.489 milliards d’€, résultat cumulé de 30 années de déficit de l’Etat, des collectivités territoriales et de la Sécurité sociale. Il est temps d’ouvrir les yeux et de parler de moralité ; quel homme responsable pourrait accepter de laisser ce fardeau à nos enfants ? Le temps est venu de la responsabilité et de jeter les bases d’un redressement que nos citoyens appellent de leurs vœux.

L’Etat, même entouré des meilleurs experts, ne peut se substituer aux décisions responsables exercées par chacun d’entre vous et le passé nous rappelle que les tentatives planificatrices prétendant prévoir l’avenir, qu’elles prennent le nom de Concorde ou Plan calcul, ont toujours mené à des gouffres budgétaires. C’est pourquoi je vous propose de remettre entre les mains de chacun le choix des investissements d’avenir, en gelant le grand emprunt dont le remboursement priverait chaque contribuable d’une ressource qu’il aurait pu, à son choix et selon ses besoins, orienter vers l’investissement ou la consommation. Puisque nous parlons d’avenir et que nous voulons tous des entreprises à la hauteur de nos capacités d’innovation, je veux que l’investissement soit désormais encouragé ; c’est pourquoi je proposerai que l’ISF (vieille relique mitterrandienne dont le triste surnom est lncitation à Sortir de France) soit définitivement abrogé ainsi que tous les droits de succession tandis que les intérêts d’emprunt des entreprises, eux, ne seraient plus déductibles.

L’avenir nous rappelle aussi que pour tous la retraite doit être financée. Je dois avoir le courage de dire que notre système actuel s’apparente plus au système Madoff qu’à un financement responsable de l’avenir de chacun. Déjà aujourd’hui, 10% des retraites sont financées par l’emprunt et la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) est prévue jusqu’en 2021 ! La transition entre un système de répartition et celui de la capitalisation sera longue mais n’est pas impossible. C’est ce chantier qui sera ouvert à l’automne et non celui de réformes paramétriques, comme certains vous l’avaient peut-être laissé croire, qui ne vous laisseraient le choix que de travailler jusqu’à 70 ans ou de vivre avec 500 € par mois.

Enfin, le courage nous obligera à affronter bien des résistances ; en effet il existe aujourd’hui environ 480 niches sociales et fiscales (elles sont si nombreuses que personne ne peut les compter) et devant chacune d’entre elles les gardiens sont nombreux ; le dernier rapport de la Cour des Comptes en évaluait le coût à 70 milliards d’€ (voire 140 puisque certaines ne sont même plus répertoriées comme niches fiscales). Ceci devra disparaitre pour laisser place à une fiscalité neutre, encourageant l’épargne et laissant à chacun la responsabilité d’investir ou de consommer selon des choix dans lesquels l’Etat n’a pas à favoriser une partie de la population plutôt qu’une autre. »

J’ai certainement oublié beaucoup de mesures annoncées tant celles-ci étaient nombreuses et entrecoupées d’applaudissements qui ne m’ont pas permis de tout entendre mais d’autres peuvent prendre la suite.

Posted in Déficits, dettes publiques et faillite des Etats | Tagué: , , , , , | 7 Comments »

Déclaration insupportable

Posted by lolik11 sur 23 décembre, 2009

Cathédrale de Lyon

La réunion du groupe UMP au sujet de la burqa s’est mal terminée hier soir : La secrétaire d’Etat aux ainés (comprendre aux personnes âgées), Nora Berra a quitté celle-ci, scandalisée par une déclaration « insupportable » qu’y aurait tenue Pascal Clément, député Ump de la Loire (propos démentis par l’intéressé) que voici : « Le jour où il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France ».

En plein débat sur l’identité française recommandée par notre gouvernement, c’était une contribution certes quantitative et non tenue en préfecture mais sa portée n’en restait pas moins recevable, puisque à 10 minarets contre 95 cathédrales encore hier soir, la France était toujours la France. Ces propos qui liaient la France à son histoire avaient le mérite d’être compréhensibles, ça nous changeait un peu du vivreensemble et des valeurs républicaines répandues à flots ces dernières semaines et le clin d’œil accompagnait gentiment le retour des fichiers d’HSBC à la Suisse. Erreur fatale ! « Propos antilaïcs tenus dans l’enceinte, symbole de la République…C’est un faux débat que nous avons importé de Suisse, en France la question n’a jamais été soulevée ! ». Et pour cause, le référendum d’initiative populaire n’est pas pour demain et le référendum d’initiative parlementaire attend toujours ses décrets d’application….Et puis Nora Berra assène l’argument fatal, « Quand on entend ce genre de propos, on a une image passéiste de la France qui nous renvoie à une certaine tranche de la population ». Un peu nauséabond, le coup « d’une certaine tranche de la population » comme diraient ceux qui flairent les relents d’extrême-droite dans toute contrariété apportée à leur propos…Allons, donner une image passéiste de la France ! Quelle horreur ! C’est vrai que les cathédrales ça ne fait pas moderne, pensez-donc la construction de celle de Paris a commencé en 1163 ! La tranche de population en cause trouvait justement que mille ans d’histoire, ça commençait à en imposer et qu’une image progressiste de la France pourrait commencer par reconnaître son propre passé, ses racines culturelles et ses symboles.

Et bien non, l’entourage de N.Berra nous précise que le débat sur l’identité doit rester centré sur ce qui rassemble (en gros, les sujets qui fâchent quelques uns sont réputés par définition, être hors champ ; c’est pas plus simple comme ça, le débat ?). Pour ne pas en être de reste, N.Kosclusko-Morizet elle aussi a quitté la réunion car elle attendait un débat « d’un autre niveau » ; un  twitt en burqa ça compte ? était sa seule franche préoccupation.  D’ailleurs, c’est vrai en plein débat sur la burqa, pourquoi parler des minarets ? M.Hirsch, dont le flair est légendaire, lui s’est enfui, jugeant qu’ « il y a des bornes à ne pas franchir » et convaincu que sa proposition d’un RSA en burqa n’avait aucune chance d’être adoptée. Salauds d’ump !

Posted in Droite guimauve | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »