Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Archive for the ‘L'incurie de ceux qui nous dirigent’ Category

La guerre de notre temps, la guerre des monnaies

Posted by lolik11 sur 2 octobre, 2010

Le yuan, forme moderne de la torpille

Le yuan, forme moderne de la torpille

Cette semaine, la chambre des représentants américaine a voté une loi destinée à contrer la sous-évaluation du yuan. Ce texte, qui doit, encore être voté par le Sénat puis ratifié par le Président Obama – et je ne doute pas que les tenants du libre-échangisme (FMI, OMC, UE, Wall Street…) le plus débridé vont tout faire pour essayer de torpiller (1) cette loi ouvre la voie à la mise en place de droits de douane compensatoires (et donc d’un protectionnisme) par le Département du commerce qui a le droit de considérer que les « devises fondamentalement sous-évaluées » sont des subventions illégales aux exportations et le devoir d’agir contre elles..

Cette loi est une conséquence directe de la guerre des monnaies que se livrent les grandes puissances. Car dans notre monde où le commerce est censé avoir tout pacifié, les grandes puissances se livrent désormais à une guerre monétaire afin de bénéficier de la monnaie la plus faible possible pour doper aux exportations leur croissance au détriment des appareils industriels des autres puissances. Saluons au passage, le beau retour des théories mercantiliste en vogue sous Colbert. Et les chinois sont ceux qui y réussissent le mieux avec un taux de change fixe par rapport au dollar (2) ; l’avantage d’être une dictature dans la guerre économique moderne.

L’Amérique ne s’agite que maintenant car pendant des années, elle pouvait limiter les dégâts par un endettement des ménages pauvres, une liquidité abondante à Wall Street et un taux de change sous-évalué par rapport à l’Euro, ingrédients qui lui permettait de faire subir à l’Europe sur les produits à plus forte valeur ajoutée ce que les chinois lui faisaient  payer (ainsi qu’à l’Europe) sur les produits basique . Les pays de la zone Euro (3) étant, les dindons de cette sinistre farce…

Mais cette loi est aussi une claque pour Obama qui, contrairement à ce qu’on pense en Europe n’a pas été élu parce qu’il était l’espoir d’un monde apaisé, d’un monde pacifié, d’un monde sorti de l’Histoire mais parce qu’il présentait la meilleure réponse économique à la crise imputée aux républicains et promettait aux américains moyens de leur rendre leur travail (4). Deux ans plus tard, les représentants pensent de moins en moins qu’Obama ait la moindre capacité de faire changer d’avis la Chine par la seule parole et commencent à vouloir se protéger des pratiques déloyales de la Chine qui pèsent principalement sur les ouvriers américains…les mêmes qui promettent de sanctionner durement les démocrates qui sont aux commandes sans avoir réussi à résoudre le problème du chômage depuis deux années…

Pendant ce temps-là, de ce côté-ci de l’océan, nous avons toujours une BCE sous contrôle allemand que ne préoccupe pas du tout le taux de change de l’Euro (et donc la croissance et le chômage des autres pays) et ne pense qu’aux plans de sauvetage des banques et de l’Euro (5). Si le Département du Commerce arrive à étayer cette sous-évaluation du yuan et à appliquer des sanctions douanières, la BCE se trouverait alors prise en flagrant délit d’aveuglement et contrainte d’agir sous pression politique. Pendant ce temps là, nous avons toujours une Commission Européenne qui continue de s’en prendre à ce qu’il reste de souveraineté et de spécificités des pays européens, qui poursuit son œuvre de déréglementation et d’ouverture du Marché Commun sous le dogme de la Concurrence Pure et Parfaite pour en faire le Marché Tout Court. Il est grand temps de changer d’Europe …

1 –  Ils vont, comme à leur habitude, dire qu’il vaut mieux discuter avec la Chine pour qu’elle apprécie un peu plus sa monnaie (exactement ce que fait Obama depuis 2 ans sans  aucun résultat). Ils vont également nous répéter que le commerce c’est bon pour tout le monde (enfin je trouve que tout le monde ressemble plus à un banquier de Wall Street, un patron de multinationale ou même à la population chinoise qu’à un ouvrier français, ces temps-ci), que la Chine a besoin des exportations pour se développer (aller donc dire cela à tous les ouvriers en Europe et aux USA qui perdent leur job). Et pour finir ils vont nous sortir l’argument massue habituel : le protectionnisme, c’est la guerre, le protectionnisme, c’est ce qui a amené Hitler au pouvoir.

2 – C’est l’avantage d’être une dictature militaire, vous pouvez toujours imposer des décisions à vos partenaires démocratiques qui n’osent plus rien faire respecter, même pas les règles du jeu du libre échange.

3- En ces temps de crise irlandaise, il serait temps de faire un bilan de l’Euro. On voit bien que les fameux PIGS sont des pays écrasés sous la botte de l’Euro alors que les pays qui redémarrent sont ceux qui n’en font pas partie : Pologne, Royaume-Uni, Suède…La seule bénéficiaire de l’Euro est l’Allemagne, mais cela est une autre histoire….

4- Il suffit de regarder les courbes des intentions de vote de la présidentielle de 2008 pour s’apercevoir que le véritable déclic dans la campagne d’Obama est la chute de Lehmann Brothers en Septembre.

5- Si la BCE ne s’occupe pas du taux de change de l’Euro, c’est que la vérité est ailleurs. La vérité est qu’un taux de change élevé permet à l’Allemagne de dépecer les industries des autres pays de la zone euro, notamment française et italienne, ses deux principaux concurrents, tout en achetant ses matières premières moins cher grâce à l’Euro fort.

Publicités

Posted in Ca secoue, L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , , , , | 6 Comments »

Nous devons conduire une politique souple de visas afin de faciliter la circulation des flux d’immigration

Posted by lolik11 sur 26 décembre, 2009

Eric Besson organisait mi-décembre un séminaire ministériel intitulé « Migrations en Méditerranée : pour une prospérité partagée » qui réunissait les représentants des gouvernements d’Egypte, de Chypre, de Grèce, d’Italie, d’Espagne, de Malte, du Liban, du Maroc et du Monténégro et le ministre suédois en charge des questions migratoires, T. Billström. La presse n’a pas été bavarde sur les conclusions de cette réunion, se contentant de l’annonce de la création d’un office méditerranéen de la jeunesse, destiné à faciliter la libre circulation des étudiants. C’est peu dire que l’essentiel m’avait échappé ! Malika Sorel y assistait en tant que membre du Haut Conseil à l’Intégration et son compte rendu que je reproduis ici, est édifiant ! Les migrations internationales, de subies, vont tout simplement être dorénavant organisées puisque l’immigration est la solution au vieillissement de l’Europe ! Ces décisions qui concernent de très près les français sont évidemment prises hors de tout programme électoral et entre crânes d’œuf, pour notre plus grand bien ! L’année 2009, ne craignant plus rien (enfin presque), il vaut mieux lire cela maintenant afin de ne pas gâcher les débuts de la nouvelle année.

——————————————————

Hier matin, j’ai assisté à un séminaire ministériel organisé par Éric Besson, sur le thème « Les migrations en Méditerranée : construire un espace de prospérité partagé ». Dans la mesure où de nombreux journalistes couvraient le séminaire, je peux me permettre d’en partager avec vous quelques éléments.

Y étaient conviés des ministres des pays suivants : Chypre – Grèce – Espagne – Croatie – Malte – Monténégro – Maroc – Égypte.

Un expert planta d’emblée le décor, basant son argumentaire sur le fait que puisque la population européenne vieillissait, trois possibilités s’offraient à nous. Je le cite :

« 1) Soit nous retardons l’âge de la retraite : mesure pas très populaire ;

2) Soit nous mettons davantage les femmes au travail : cela aura une incidence négative sur le taux de fécondité ;

3) Soit nous organisons les migrations internationales. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Faut-il vraiment défendre cette Justice-là ?

Posted by echopolitique sur 3 octobre, 2009

A Roissy, ils ont décidé d'assurer eux-mêmes leur propre sécurité

A Roissy, ils ont décidé d'assurer eux-mêmes leur propre sécurité

Cette semaine, deux affaires ont fait la une des journaux, deux affaires qui méritent d’être rapprochées tant elles mettent en lumière un phénomène très inquiétant dans notre pays. La première est celle du lapsus de N.Sarkzoy sur les « coupables » de Clearstream et la deuxième est celle du meurtre d’une jeune femme en forêt de Fontainebleau. Ces deux affaires sont intéressantes à rapprocher malgré la différence de gravité (et mes condoléances vont bien entendu à la famille de la jeune femme, la seule victime dans ces deux affaires) et même justement par la différence de gravité.

Dans le premier cas, on a une palanquée de réactions de personnages politiques, syndicalistes, avocats, professeurs de droit constitutionnel, agitateurs d’opinion sur le thème, N. Sarkozy ne respecte pas la présomption d’innocence, c’est une grave dérive démocratique…..La Justice avec un grand J et les médias sont montés sur leurs grands chevaux pour en faire une affaire d’Etat (je ne parle pas de l’affaire Clearstream mais du lapsus/abus d’autorité, seulement) et mettre en cause le pouvoir politique et une probable-hypothétique-future dérive qui pourrait arriver si on ne fait pas attention. Lire le reste de cette entrée »

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , | 6 Comments »

Rien ne sera plus comme avant

Posted by lolik11 sur 22 septembre, 2009

Délire ministériel d'un écologicomane

Délire ministériel d'un écologicomane

Notre ministre de l’écologie, J-L.Borloo, à jeun, mais sous l’emprise de l’écologie qui lui trouble la raison, confond maintenant tout simplement emplois et subventions. L’idéologie écologiste lui monte carrément au cerveau et il publie maintenant ses délires, dans de pleines pages de publicité quotidiennes, espérant sans doute  faire partager au plus grand nombre son euphorie.

Voici le délire, visible dans l’édition des Echos du 17 septembre et sur le site du ministère.

« La révolution verte est inéluctable pour préserver la planète. C’est aussi une chance unique pour notre économie. La croissance verte est créatrice d’emplois et inscrit la France dans un modèle de développement plus durable. Cette révolution a déjà commencé : l’éco-prêt à taux zéro, le bonus écologique, le crédit d’impôt, la prime à la casse, la fiscalité écologique, les nouveaux modes de transport et les énergies renouvelables. Autant de solutions plus respectueuses de l’environnement qui développent l’innovation et l’emploi ».

A première vue, la croissance verte crée surtout des dépenses au budget de l’Etat et tous ces dispositifs révolutionnaires carburent aux subventions. Si l’on rapporte le coût des emplois éventuellement créés à celles-ci, ça risque de faire cher au kilo les 35 heures !

Au hasard, E.Woerth chiffrait à 1 milliard le coût du PTZ, D.Bussereau, ministre des transports s’inquiétait lui de la dérive du bonus-malus (200 millions en 2008 et 400 en 2009), les crédits d’impôts liés à la diminution de la consommation d’énergie eux ne sont pas chiffrés mais on devrait dépasser le milliard cette année, la prime à la casse est estimée à 300 millions, les nouveaux modes de transport et les énergies renouvelables sont des gouffres financiers.

On attend avec impatience le bilan des emplois créés en 2009 grâce à la révolution verte : pour le moment on en est à une hausse de près de 2 points du taux de chômage qui est repassé à 9,5% au 2eme trimestre. Pour les subventions et les dépenses, les objectifs seront atteints et même davantage : le ministre du budget en est à se demander si la prévision de 125 milliards de déficit ne sera pas dépassée ! On pourrait à moins commencer à s’inquiéter ; mais non, notre communiquant écologicomane qui n’a plus peur de rien nous rassure « C’est à chacun d’entre nous d’agir pour l’environnement », c’est bon pour la croissance verte. Comme il sent bien que nous risquons de mollir pour nous faire franchir le pas, une dernière fois, il nous exhorte :  « Entrons dans le monde d’après ! »

Rigolez pas, c’est avec notre pognon qu’il délire !

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Il y a un an Lehman Brothers: business worth than usual but we have Obama now

Posted by echopolitique sur 20 septembre, 2009

Voici la meilleure opération financière de la crise pour les banquiers de Wall Street...

Voici la meilleure opération financière de la crise pour les banquiers de Wall Street...

Il y a un an Lehman Brothers chutait. La faillite de la banque d’affaires centenaire de Wall Street donnait le signal qui allait mettait le système bancaire et financier au bord de l’implosion et plonger l’économie dans la crise la plus dure depuis 1929. Petit à petit, le monde d’en bas a découvert les pratiques opaques d’une partie des élites qui dirigent et décident où la mystification est appelée innovation (titrisation et mélange des titres, produits évalués par les agences de notation payées par les émetteurs de titres), où la responsabilité n’est valable que pour l’emprunteur ne remboursant pas son crédit, où la connivence avec le pouvoir n’a rien à envier aux plus beaux régimes socialistes…sans même parler des révélations sur les gouvernements qui ont soutenu et encouragé ce monde tant que cela allait dans leurs intérêts.

A la suite de cette faillite, beaucoup, et parmi les premiers à avoir péché, nous annonçaient la fin du monde ancien, la fin de la parenthèse néolibérale ouverte par l’élection de M. Thatcher en 1979 et de R. Reagan en 1980, clamant qui une moralisation du capitalisme financier et une plus grande supervision (pour ceux que nous appelleront la droite), qui un retour de l’interventionnisme, de la régulation et des théories keynésiennes (pour la gauche). On nous annonçait à renfort de promesses (et en période d’élections présidentielles, le démocrate Obama nous en a promis des choses) qu’on allait changer tout ça, qu’on mettrait fin aux agissements des « greedies » de Wall Street, qu’on ferait en sorte qu’on revienne aux fondamentaux du métier de banquiers, c’est-à-dire transformer des avoirs court-terme (les dépôts des épargnants) et en financements long-terme (les prêts) et non emprunter et bénéficier d’effets de levier pour spéculer avec l’argent de la veuve de Carpentras.

Cela fait un an, c’est-à-dire une éternité et il est temps tirer un premier bilan de cette crise et de ce qui a changé ou aurait dû changer. Et le premier constat : au cœur des salles de marché et dans le monde de la finance rien n’a changé et sur certains points c’est même pire. Derrière les beaux discours des patrons de banque qui promettent de prêter aux entreprises et aux ménages, les mêmes comportements se répètent et les mêmes logiques sont toujours en cours. La situation a même empiré sur certains points car le comportement des pouvoirs publics a permis aux banquiers de vérifier qu’ils étaient au-dessus du business normal et avaient des droits magiques, ceux de ne pas pouvoir faire faillite et de pouvoir faire éponger leurs pertes par le contribuable (à condition qu’elles soient énormes). Lire le reste de cette entrée »

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent, Obamania : les dessous de la réalité | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Comment les banques tuent les entreprises loin des caméras et de l’Elysée

Posted by echopolitique sur 30 août, 2009

Le CAC a pris 43% depuis Mars 2009. Reprise ou retour de la spéculation avec les liquidités injectées par les plans de relance ?

Le CAC a pris 43% depuis Mars 2009. Reprise ou retour de la spéculation avec les liquidités injectées par les plans de sauvetage ?

Cette semaine, presque tous les journaux se sont félicités que le président Sarkozy ait réussi à tordre le bras des banques sur les bonus des traders. Un nouveau système de bonus-malus va être mis en place et Michel Camdessus va être chargé de vérifier la rémunération des 100 meilleurs traders de chaque établissement. Outre le fait que les banques vont trouver un moyen de contourner cela dans les jours qui viennent (comme par exemple, embaucher les traders à Londres au lieu de Paris), les rémunérations des traders ne sont pas le problème et cette gesticulation médiatique ne résoudra évidemment rien. Je vais vous raconter une petite histoire vécue dans mon entreprise, ou comment les banques sont en train de tuer les entreprises mais bien sûr, hors champ des caméras et sans que cela préoccupe notre président ni les médias.

Pour placer le contexte, mon entreprise est une filiale d’un grand groupe côté à Paris, en difficulté à cause de la crise et de la gestion passée dont le business est de fabriquer, livrer et installer des systèmes complexes technologiques pour professionnels. Pour effectuer ce business nous avons l’obligation d’émettre différents types de cautions bancaires (bid bond, performance bond, warranty bond). Pour expliquer rapidement les cautions bancaires, il s’agit en fait d’un mécanisme où l’entreprise fournisseur demande à sa banque de garantir le paiement d’une somme à l’entreprise cliente (souvent un % du contrat) en fonction de certaines conditions. C’est un mécanisme de couverture de risque pour l’acheteur sur les gros marchés. Ex : le bid bond garantit l’acheteur contre les réponses aux appels d’offre farfelues, le performance bond garantit l’acheteur contre le fait que le vendeur livre et installe des produits qui ne marchent pas in fine… Bien sur, lorsque la banque doit payer la garantie, à moins que l’entreprise fournisseur soit en faillite, elle prélève toujours les montants payés sur le compte de celle-ci. Le risque réel pour la banque est, on va dire, en l’occurrence limité, très limité… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie française, libre-échangiste mais pas libérale, L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Magnifique Gadonneix, magnifique

Posted by echopolitique sur 10 juillet, 2009

Pierre Gadonneix, patron d’EDF de son état mais également diplômé de Polytechnique (vous verrez cela à son importance) a fait une sortie qui n’a pas du plaire à tout le monde : il souhaite qu’EDF augmente ses tarifs de 20% dans les 3 ans. La justification à cela est qu’il faut qu’EDF arrête de s’endetter pour ces investissements et il nous rappelle au passage que nous français, nous avons l’énergie la moins cher d’Europe. Franchement, il n’y a qu’un crâne d’œuf sorti d’une des écoles de l’Etat pour arriver à avoir le cran de nous assener des telles énormités…

Énormité en effet car il faut se rappeler que c’est le même qui, il y a 2 mois, a choisi d’endetter un peu plus EDF en lançant un emprunt obligataire auprès des français. Emprunt obligatoire d’ailleurs fort bien souscrit car il a permis de récolter au moins 3,2 milliards d’euros censés servir à financer les investissements hasardeux du groupe EDF. Et désormais, P. Gadonneix vient expliquer aux mêmes français, cette fois-ci citoyens et consommateurs et non plus investisseurs, qu’EDF et trop endetté et qu’il faut que l’Etat approuve une augmentation de tarifs pour rembourser les emprunts. Magnifique que de demander à vouloir rembourser le taux promis aux français investisseurs d’un côté avec une augmentation de tarifs sur la facture de ces mêmes français de l’autre. Lire le reste de cette entrée »

Posted in L'incurie de ceux qui nous dirigent | Tagué: , , , | Leave a Comment »