Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘diversité’

Une défaite pas si étrange…

Posted by lolik11 sur 24 juin, 2010

La mascarade sud-africaine des bleus est enfin finie. Ils sont rentrés en France, enfin pas tous. Les langues vont commencer à se délier, les véritables histoires à sortir et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Les petites frappes nous ferons des interviews percutantes, le staff des déclarations larmoyantes. Au niveau footballistique, le temps des bilans à tirer, des responsabilités à assumer, des décisions à prendre est venu pour que plus jamais un tel désastre ne se reproduise. Mais l’équipe de France ce n’est pas que du football, c’est aussi un miroir de notre société, un reflet de nous-mêmes. Et c’est un bien triste miroir de nous-mêmes que nous tendent les Bleus. Celui d’une société d’une société sans valeur, sans autorité, sans souci de l’intérêt général. Une société où l’argent est devenu une fin en soi au lieu d’être un moyen, un signe de réussite au lieu d’en être la conséquence, l’alpha et l’oméga de toute décision individuelle et la seul chose qui soit encore respectée. L’intérêt général n’est plus qu’accessoire, chacun ne cherchant plus qu’à tirer sa propre épingle du jeu. Pas étonnant que l’immense majorité de ceux qui ont foutu le bordel en Afrique du Sud jouent dans des clubs étrangers.

L’équipe de France, nous renvoie également l’image d’une société rongée par la fausse notoriété, par la gloriole et le manque de courage généralisé. On a fait stars des gamins de 25 ans qui n’ont jamais rien gagné comme on fait des maîtres à penser la plupart des intellectuels médiatiques qui peuplent les plateaux télés. On se gargarise des évènements sans voir le fond et en croyant que tout se vaut et que rien n’est grave. Pendant 4 années un sélectionneur se fout de notre gueule et on a vu notre équipe aller dans le mur sans que personne n’ait réellement osé se lever pour dire que trop, c’était trop. Par intérêt pour certains, par manque de courage pour beaucoup. Comme dans notre société où plus personne n’ose dire la vérité et la réalité de peur de subir la foudre du conformisme et des gardiens de la pensée unique. Et par contre, quand le vent tourne, nous voyons aujourd’hui toutes les girouettes tourner avec lui. Et c’est ainsi que cette débandade nous a offert une comique et inattendue occasion d’unité nationale pour se foutre des résultats de ces pitres et mieux, de réjouissance patriote de cette défaite retentissante. Gloire à la coupe du monde de foot et à ses caméras, capables en 3 matchs de donner à voir à tous ce qui avait bien du mal à être dit par quelques uns.

Car comme les Bleus, notre société est également en train de se déliter de l’intérieur. L’équipe de France, qui n’a jamais été une équipe et encore moins une équipe française, nous avait été présentée « black-blanc-beur » comme le symbole de la diversitude et du multiculturalisme qui serait une chance pour le pays. On voit maintenant ce qu’il en est en équipe de France : les arabes ont été mis de côté par les noirs, les néo convertis à l’Islam font l’apartheid des blancs, les africains s’opposent aux antillais, les jeunes ne respectent plus les vieux…et l’autorité du sélectionneur, comme celle de l’Etat, s’efface.  Sous couvert de bons sentiments, on nous avait dit de faire de la place pour les cultures différentes, de renoncer à l’assimilation républicaine, de tolérer les modes de vie des nouveaux arrivants. On nous a fait croire que le temps et l’argent résoudraient tous les problèmes mais on voit que plus le temps  passe, plus l’argent se déverse et plus le fossé se creuse. On nous avait dit qu’il fallait que la France s’adapte pour se faire adopter, à la place la France s’enfonce dans une guerre des tribus sans fin…

Publicités

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , | 2 Comments »

Le « vivier environnant » est-il discriminé ?

Posted by lolik11 sur 8 février, 2010

Le commissaire à la diversité, Yazid Sabeg, a crée un mars le Comité pour la mesure et l’évaluation de la diversité (Comedd) qu’il a chargé de lui remettre un rapport sur le sujet.  C’est chose faite depuis vendredi et la conclusion (étonnante) de ce rapport est « que les statistiques sont nécessaires pour mesurer les discriminations ». Ce qui n’est qu’un truisme parmi d’autres, tant il est vrai que si l’on veut mesurer un phénomène, des statistiques sont nécessaires ! Et puis, ça aurait été trop bête que ce comité, réuni tout exprès, conclue que la mesure des discriminations n’était nullement nécessaire au bon fonctionnement de notre pays. Pour y parvenir, il propose d’enrichir le recensement actuellement pratiqué par le recueil d’informations sur la nationalité et le pays de naissance non seulement des individus (ce qui est déjà le cas) mais également de leurs parents ainsi que leur nationalité à la naissance. Car le Comedd a déjà sa petite idée sur la cible des discriminations : les descendants d’immigrés et les français d’Outre-mer.

Le Conseil Constitutionnel  ayant déjà écarté [1] la constitution de référentiel ethno-racial, c’est donc sur les données « objectives » de l’état-civil que c’est rabattu le Comedd, ce qui lui permettra d’établir tout de même une première cartographie méthodique de la société française fondée sur le croisement pays d’origine/nationalité actuelle/ nationalité à la naissance sur deux générations, en espérant que sous ce maillage républicain fourni gracieusement par l’état civil, se dévoilera en filigrane la toile sous-jacente, raciale de notre population.  On notera déjà que pour chaque personne, il s’agira d’analyser pas moins de 9 critères ! Si l’Insee avait prévu de réduire ses effectifs, voila de quoi occuper un nouveau bataillon de statisticiens dont les conclusions risquent d’être terrifiantes !  14% des français, nés en France, dont au moins un des parents était de nationalité française mais né à en Espagne, est fonctionnaire de catégorie C ! Tandis que 20 % sont dans le même cas, si le parent est né à la Guadeloupe ! Qu’en conclure : que le taux de fonctionnarisation est plus élevé à la Guadeloupe qu’en métropole ? Ca, on le savait déjà ! Et ce serait une conséquence assez inattendue de ce rapport que de remettre le doigt sur ce que l’on ne souhaitait pas trop ébruiter …

Cependant, quelques obstacles vont continuer à brouiller cette auscultation ethnique : comment différencier les rapatriés des maghrébins et les enfants de 2ème génération d’immigrés  européens, des enfants d’immigrés africains ? Faudra-t-il passer à la 3ème génération ? Cette question n’est pas que théorique  puisque la  discrimination dans ces groupes risque de se diluer dans l’agrégation. Bref, la Commedd se tortille pour trouver une mesure de la diversité qui ne soit pas ethnique mais qui prouve que l’origine ethnique est bien le fondement de la discrimination. Lire le reste de cette entrée »

Posted in La course aux abîmes | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »