Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Le 13 mars, dernier avatar

Posted by lolik11 sur 14 février, 2010

Festivus n’en finit pas de se métamorphoser et d’absorber tout sur son passage.  C’est à Fabrice Lucchini que l’on doit le dernier épisode de  l’extension du domaine du panfestivisme à la littérature. Il se livrera, en effet, « à une véritable lecture » des textes de Philippe Muray au Théatre le l’Atelier ! Cet exercice est décrit comme une nouvelle aventure et je veux bien croire que pour ses « écoutants », celle-ci ne serait pas sans risque, si l’artiste arrivait à restituer ne serait-ce qu’un centième des pensées de l’auteur sur le théâtre contemporain.  L’outrance sera sans doute la façon de dégoupiller les propos insolents…De toute façon ceux qui s’y rendront, formant l’avant-garde sont déjà formatés pour ne rien entendre de ce qui se lira, applaudiront sans doute à un texte provocateur, certes, mais totalement dégoupillé puisque lu par un des leurs : pris au deuxième degré, il passera comme une dernière provocation et un pied de nez de plus à la littérature d’avant (d’avant eux, bien sûr) qui méritera bien leurs applaudissements nourris. Qui disait que le 13 était une date qui portait chance ?

Publicités

Une Réponse to “Le 13 mars, dernier avatar”

  1. Oui, en effet, le risque que vous soulignez existe. Mais ça n’empêchera personne, je crois, de retourner au texte. Après…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :