Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘Novelli’

Pédagogie de l’autoentreprise

Posted by lolik11 sur 24 janvier, 2010

C’est Criticus qui revient sur son expérience d’autoentrepreneur et nous invite à partager nos retours d’expérience sur le sujet. Pour ma part, lorsque j’ai été entrepreneur ce statut n’existait pas encore ; je ne pourrai donc pas en parler d’expérience. En revanche, j’y vois un rôle très pédagogique, puisque la création d’entreprise ne s’est jamais si bien portée : en 2009, un peu plus de 580 000 entreprises ont été crées, chiffre en augmentation de 75% par rapport à 2008,  dont 320.000 auto entreprises. C’est dire que ce statut à décidé un peu plus de 245.000 personnes à franchir le pas. C’est autant de personnes qui auront une expérience de chef d’entreprise et qui pourront donc désormais participer en connaissance de cause aux débats et choix autour de l’entreprise.

Dans cette expérience, la pédagogie aura aussi irrigué l’administration qui aura dû, pour assurer le succès de ce statut, mettre en place des procédures simplifiées dont il est permis d’espérer que les autres entreprises bénéficieront. D’autant que les entrepreneurs qui devront rejoindre le droit commun ne goûteront que fort modestement le tombereau de charges et formalités qui vont alors les rattraper. Il est permis d’espérer qu’ils rejoindront ceux qui depuis des années, plaident en vain, en faveur de la suppression d’une bonne moitié des taxes, déclarations et imprimés divers.

Enfin, il aura été reconnu, (avec la preuve par 245 000 créations d’entreprises supplémentaires) et ce n’est pas rien, que la lourdeur des formalités administratives des entreprises est à elle seule, un frein puissant à leur création ; que les ponctions en tout genre découragent le travail lorsqu’elles ne laissent qu’une partie minime de bénéfice à celui qui le fournit. Si donc, l’autoentreprise pouvait permettre à l’administration et aux français de cesser de considérer les chefs d’entreprise comme du gibier à poursuivre et à éreinter, H.Novelli n’aurait pas perdu son temps. Car la France manque toujours d’entreprises ; à titre de comparaison, on compte 41 entreprises pour 1000 français, quand les suisses en alignent 69 ! Et la réconciliation d’un pays avec ses entreprises, ça n’a pas de prix, vu que ce sont les entreprises qui elles seules, produisent la richesse d’un pays et non le nombre de fonctionnaires  comme semble encore le penser, une bonne partie de la population dont justement ses 5 millions de fonctionnaires !

J’invite Ma liberté, Ed’s log, Sulfure et contre culture et Tatamis à nous faire part de leurs idées sur le sujet.

Publicités

Posted in Impôts, taxes et matraquage fiscal | Tagué: , | 8 Comments »