Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘GIEC’

Climategate : la bombe est enfin lâchée

Posted by echopolitique sur 23 novembre, 2009

Voici le vrai péril de la planète bleue : le mensonge vert...

Vous connaissez tous mon scepticisme sur le réchauffement climatique. Je ne reviendrais pas dessus ni sur les motifs des scientifiques qui en sont partisans ni sur les politiques qui reprennent ces théories. En tout cas, la guerre du climat est en train de se rééquilibrer petit à petit à la suite du piratage des données du Climate Research Unit. Les pirates ont enfin pu avoir accès aux données brutes auxquelles la communauté scientifique n’avait pas accès. Enfin ce sont surtout les opposants au réchauffement climatique qui n’y avaient pas accès. De même que les pirates ont eu accès à 13 années d’emails échangés entre les « scientifiques » de ce centre et leurs collègues européens et américains. Et il s’agirait d’une vraie bombe qui est en train d’exploser…

Les premières constatations sur les emails est qu’un certain nombre d’entre-eux montrent que les « scientifiques » ne sont pas très scientifiques et même pire. Ils choisissent de changer les données si elles ne collent pas à leurs modèles, les modifient, les « biaisent », ils complotent pour évincer des scientifiques, des directeurs de revue scientifiques ou quiconque n’est pas en accord avec leurs « théories », ils cherchent à détruire un certain nombre de preuves alors qu’ils sont sous le coup du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés… Le site Skyfall publie en français quelques uns des plus croustillants de leurs méfaits. Concernant les données elles-mêmes, il faudra un certain temps pour que les scientifiques les analysent et en tirent des conclusions. Toujours est-il que les premières analyses des emails tendraient à confirmer qu’il y ait une véritable conspiration d’un petit nombre de scientifiques pour aller dans le sens d’un réchauffement climatique en biaisant les données dans leur sens. Et le problème est que parmi ce noyau dur figure certains « cadres » du GIEC.

Au-delà même de la fraude et de la malhonnêteté de ces personnes (dont j’espère qu’ils répondront devant la justice), plusieurs problèmes se posent. Tout d’abord, des centaines d’équipes de chercheurs dans différents domaines verront leur travail remis en cause si les données retravaillées publiées depuis des années s’avéraient être fausses car elles servaient de base de travail à presque toute la communauté scientifique. Ensuite, de ces données ont été tirées des conclusions qu’il va falloir d’urgence remettre en cause et surtout des politiques sur lesquelles il faudra au minimum décréter un moratoire. Cela sera douloureux et prendra du temps car désormais, médias, scientifiques et hommes politiques sont tous liés par la grosseur des mensonges. L’onde de choc risque d’être énorme lorsque les scandales éclateront réellement et les classes politiques seront ébranlées.  Le drame est que les hommes politiques les aient suivis dans leurs mensonges dès l’instant où c’était médiatiquement devenu payant. Et enfin, dernier problème pour nous les citoyens, il est temps que nous sachions la vérité, ce qui relève du domaine de la science et ce qui est du domaine du mensonge politique. Que certains pensent que l’activité humaine est mauvaise et qu’ils prônent une société différente est leur droit le plus strict. Mais pas qu’ils essayent de l’imposer à tous en se parant des habits de la science et en mentant.

Posted in Réchauffisme médiatique | Tagué: , , , | 14 Comments »