Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Posts Tagged ‘couvre-feu’

B.Hortefeux ou l’impuissance des tabous

Posted by echopolitique sur 5 novembre, 2009

article_WEB-CartePoliceQuartier-Q

Encore et toujours des lois ou des nouvelles mesures qui ne règleront jamais les problèmes...

Cette semaine, B.Hortefeux a « lancé l’idée d’un couvre-feu ciblé sur des mineurs délinquants » de moins de 13 ans. Cette proposition serait une réponse à l’augmentation de la délinquance des mineurs (5% en un an pour atteindre 18% et 48% des membres des bandes sont des mineurs d’après le ministre). Alors bien entendu, la gauche, les magistrats sont montés au créneau sur la rengaine habituelle du gouvernement sécuritaire, démagogique, incantatoire…le train-train habituel. Mais les policiers également sont montés au créneau pour dénoncer une mesure inapplicable. Et comment ne pas leur donner raison ? Déjà sur le plan juridique les policiers ne peuvent pas mettre en garde à vue un mineur de moins de 13 ans donc quid de ceux qui n’acceptent pas de rentrer chez eux ? Mais surtout comment savoir que les mineurs de moins de 13 ans que les policiers rencontrent dans la rue sont des mineurs délinquants ? J’entends déjà la HALDE, le MRAP, SOS Racisme et le CRAN dénoncer les contrôles au faciès. Et enfin, la proposition est que les mineurs de moins de 13 ans délinquants ne doivent pas sortir sans un adulte, donc si le mineur délinquant sort avec son chef de bande majeur, c’est bon ? Et puis il y a, bien entendu, la vraie question qui est celle de confier à la police avec des lois et des décrets, encore et toujours plus de missions inapplicables pour faire de l’affichage.

Mais cette proposition aussi absurde qu’elle puisse être, traduit un symptôme, un symptôme fort même…Comme F.Mitterrand qui disait que « contre le chômage, on a tout essayé » en 1993, B.Hortefeux essaie de nous dire que contre la délinquance on a tout essayé…et donc bonnes gens, vous allez devoir endurer cela encore le temps qu’il faudra. Mais comme il est couru de répondre à F.Mitterrand désormais, je serais également tenté de dire au ministre  « sauf ce qui marche ». Ou plutôt le vrai problème du ministre est qu’il essaie de lutter contre la délinquance avec les moyens du bord sans remettre en cause le fond du problème, le fond structurel des choses et donc les tabous qui pèsent sur la société française. Cela donne une politique volontariste et qui peut présenter quelques succès (période Sarkozy après l’échec de la gauche) mais cela ne règle jamais le fond des choses. La délinquance revient donc lorsque les délinquants ont compris les nouvelles méthodes et comment opérer pour les contourner.  C’est le cadre de pensée qu’il faut changer. Lire le reste de cette entrée »

Posted in La libanisation de la société française | Tagué: , , , | 5 Comments »