Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

La Justice de ce pays est devenue folle

Posted by lolik11 sur 30 août, 2010

La Justice bétonne, René fait peur !

La Justice bétonne, René fait peur !

Il y a des faits divers qui résument l’absurdité de notre temps. Le dernier en date est celui de l’affaire du papy René Galinier que la cour d’appel de Montpellier a décidé de maintenir en détention pour avoir tiré sur 2 femmes en train de le cambrioler alors qu’il faisait sa sieste. Rappelons que dans notre pays, le contrôle judiciaire doit être la règle et la détention provisoire l’exception, pour répondre à des situations précises (la conservation des preuves, éviter les pressions sur les témoins et victime, éviter une concertation frauduleuse avec les complices, éviter la récidive, protection du mis en examen, éviter la fuite et préserver l’ordre public). On peut objectivement dire que le papy Galinier ne répondait à aucune situation de détention provisoire. Alors pourquoi cette décision stupide quand on voit le laxisme dont la Justice fait preuve dans d’autres cas ?

Pour rajouter au scandaleux de la situation, il faut aussi écouter les propos des magistrats en charge du dossier, à commencer par le Procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, qui nous dit que « René Galinier n’est pas dans un cas de légitime défense de ses biens et de sa personne, et la réponse est totalement disproportionnée».  Et d’ajouter «qu’il a agit en plein jour et qu’au moment où il a fait feu, il n’était pas en situation de danger ni pour un tiers». A quelques jours d’intervalle, il avait aussi déclaré que le papy était « quelqu’un qui connaît les armes, il a fait la guerre d’Algérie. Il n’a pas eu le comportement de quelqu’un qui a peur ». Fermez le ban ! Pour le magistrat qui a surement été formé à la même école du Doute et de la Mesure que le juge F.Burgaud, le papy est coupable pour ne pas dire plus. Surement que pour les magistrats, avoir fait la guerre d’Algérie vous transforme en une froide machine de guerre prête à faire un carnage (surement des restes de la période sous les drapeaux, doivent se dire nos chers magistrats) et donc que pour de tels gens, la présomption d’innocence ne s’applique pas.

Ou peut-être que les magistrats ont voulu faire payer au papy un crime encore plus grand que d’avoir été appelé sous les drapeaux à 20 ans, il y a une cinquantaine d’années comme l’a rappelé le Président de la chambre d’instruction Alain Lienard, qui est sorti de sa neutralité pour citer un passage de la déposition de René Galinier pendant sa garde à vue : « J’étais en danger, j’avais peur… j’étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste… on est obligé de s’armer… si la justice faisait son boulot… ». Alors guerre d’Algérie plus soupçon de racisme, ça vous condamne définitivement un homme ou du moins ça mérite surement de mettre un homme malade ne représentant aucun danger pour la société, ni aucun risque de fuite, dans une prison.

Pendant ce temps-là, le Conseil Constitutionnel sous la pression de l’Europe, des avocats et des magistrats vient de retoquer la garde à vue. Les juges remettent en liberté les voyous, créant un signal d’impunité totale pour les auteurs de vol, agression et délits. Il y a aussi, en France, une loi votée par une majorité de droite qui dispense d’incarcération au profit des peines alternatives tous les condamnés à moins de 2 ans de prison ferme (la prison n’était pas considérée comme une solution par la gauche et la droite n’ayant pas le courage de dépenser de l’argent pour en construire de nouvelles). Nous avons aussi des réductions automatiques de peine qui permettent de ne faire que la moitié de la condamnation (si elle est supérieure à 2 ans). Il y a la liberté conditionnelle dont usent et abusent les magistrats pour faire de la place dans les prisons. Il y a un manque de 30 000 places de prison minimum pour faire face au niveau de délinquance. Il y a les juges qui ne sont toujours pas un minimum responsables de leurs actes et des décisions qu’ils prennent comme l’a encore montré la fin de l’affaire Outreau avec une simple réprimande pour le juge F.Burgaud qui a gâché la vie de 35 personnes et pris la vie de 3 d’entre eux.  Il y a également 82 000 peines non exécutées selon le ministère de la Justice. La Justice de ce pays est devenue folle, comment s’étonner que les français soient de plus en plus tentés à se défendre eux-mêmes ?

Publicités

9 Réponses to “La Justice de ce pays est devenue folle”

  1. Criticus said

    Au-delà de la légitime défense, la simple intrusion dans une propriété privée justifie les coups de feu, si l’on s’en réfère à l’article 17 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC) de 1789 : « La propriété [est] un droit inviolable et sacré ». En fait c’est fâchÿsse, les drôùàdlöm.

  2. […] More: La Justice de ce pays est devenue folle […]

  3. Bob said

    Au moment où il a fait usage de son arme à feu, Monsieur Galinier n’était pas précisément en danger, explique le procureur de la République de Béziers Patrick Mathé. En outre, ce jour-là, il n’avait personne à protéger ni ses enfants, ni sa femme… Pour autant, alors que les intruses étaient accroupies en train de fouiller dans ses affaires, il leur a tiré dessus quasiment à bout touchant avec un fusil de chasse. Et ce, à deux reprises, sans nécessité absolue, sachant que les deux jeunes victimes étaient dans deux pièces différentes de la maison.</blockquote»
    Source: http://www.midilibre.com/articles/2010/08/11/A-LA-UNE-Le-procureur-s-oppose-a-la-remise-en-liberte-de-Rene-Galinier-1342019.php5

    Autant je suis pour le port d'armes, un « assouplissement » de la LD, autant dans ce cas-là ça ressemble davantage à un (double) homicide volontaire. Bien sûr, ce type n'a rien à faire en détention provisoire, à moins qu'on craigne qu'il attente à sa vie.

    Le vrai problème de cette affaire est davantage l'inaction de la police malgré les cambriolages répétés.

  4. klopinambour said

    le lien sur les « 82 000 peines non exécutées » est vide. Pourriez vous le corriger ?

  5. […] La justice de ce pays est devenu folle, sur EchoPolitique […]

  6. lolik11 said

    Klopinambour
    Voila, c’est fait

    Bob
    L’inaction de la police, oui évidemment. Pour l’appréciation de n’être pas en danger, certes peut-être pas au moment où il a tiré. Mais pouvait-il savoir que ce petit cambriolage se terminerait bien après s’être manifesté poliment ? mesdemoiselles, bonjour, puis-je vous aider à retourner d’où vous venez ?

    Criticus
    Oui, lorsque les droits de l’homme aboutissent à cela, c’est qu’ils constituent une vraie dictature.

  7. Higgins said

    J’ai tenté d’expliquer, maladroitement j’en conviens, comment une telle décision pouvait être prise (http://h16free.com/2010/08/19/4040-comparaison-nest-pas-raison). Et même après plus de trois semaines, je suis toujours aussi gêné face à cette affaire. Je n’ai aucune sympathie pour les cambrioleurs et autres délinquants mais comme l’a dit Ceci dit, comme je l’ai fait remarquer alors, cette décision d’incarcération (demandée par le parquet et le JI) a été suivie également en appel! Si une telle unanimité a eu lieu, le dossier est loin d’être aussi vide qu’on le croit. Maintenant, on a le droit de ne pas être d’accord avec ce choix mais, quelle que soit la décision prise, ce n’est pas nous qui avons du la prendre et je me garderai bien de me déclarer omniscient en la matière.
    Le système judiciaire n’a été créé que pour écarter la menace de d’une vengeance sauvage au profit d’une autorité souveraine et spécialisée. C’est probablement discutable mais je préfère quand même cette façon de faire.

  8. lolik said

    Oui, Higgins, moi aussi le système judiciaire me parait nettement préférable à la vengeance. Mais c’est la même justice qui relâche un multirécidiviste, suspect d’être le 2ème tireur dans le braquage du casino de Grenoble et qui incarcère M Galinier. Ce genre d’affaire n’est d’ailleurs pas une première ! Dans les évènements récents de Colombes, les 5 mois de prison ferme pour l’un, ce sont traduits par absence de mandat de dépôt et pour l’autre par de la prison avec sursis (il avait lancé des pavés contre les policiers ). Bref, il y a quand même un petit doute sur la façon dont est rendue la Justice et dont sont exécutées ses décisions.

  9. Higgins said

    Merci pour ta réponse Lolik. Je peux t’assurer, si tu en doutes, que tous les personnels de justice font le maximum. Il y a comme partout des brebis galeuses mais elles sont une minorité.
    Au sujet des affaires que tu évoques, les dossiers se résument rarement à l’aspect simple dont certains médias font leur chou gras. N’oublie pas également que le manque de moyens (personnel, locaux, prison) est tel que les meilleures volontés deviennent impuissantes. Pas de mandat de dépôt, dis-tu, mais sais-tu que les mêmes politiques qui fustigent la machine judiciaire ont voté des textes qui empêchent l’incarcération des personnes condamnées à moins de deux ans de prison. Sais-tu que les magistrats reçoivent quotidiennement moult directives se contredisant, se voient obligés d’appliquer des textes de lois alors que la précédente réforme n’a même pas pu bénéficier d’un début d’application et qu’ils finissent par ne plus savoir quel est le texte à appliquer. J’ignore sincèrement quelle aurait été mon choix à Grenoble ou à Nissan. Je suis cependant persuadé, bien placé pour cela, que ceux qui ont eu à faire un choix l’ont fait le plus honnêtement du monde en appliquant les lois votées par « la représentation nationale » et en fonction des éléments dont ils disposaient. Si les PV de Police de Grenoble ressemblaient à certains que j’ai eus sous les yeux il y a quelques années (des simples torchons), il ne faut pas être surpris des décisions qui sont prises. Les syndicats de Police feraient mieux d’instaurer au sein de leur corporation une rigueur gendarmesque. Leurs camarades gendarmes sont prêts à les aider pour ça.
    Sans exonérer quiconque de fautes éventuelles, il apparait nettement que les politiques portent une très grosse part de responsabilité dans le bordel actuel. Si le cynisme et la malhonnêteté sont devenus leur marque de fabrique, il est heureusement encore beaucoup d’honnêtes hommes (au sens humaniste du terme) dans ce pays. Même Authueil (http://authueil.org/?2010/09/06/1671-le-role-d-un-parti) qui vit dans leur ombre est de plus en plus dégoûté par leur conduite d’où l’intérêt commun est totalement exclu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :