Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

L’Euro a profité aux pays européens ? Vraiment ?

Posted by echopolitique sur 30 mars, 2010

Alors c'est qui le patron en Europe ?

Alors c'est qui le patron en Europe ?

Le Figaro nous fait un petit article sur Comment la monnaie unique a profité aux pays européens. Au-delà de  la pauvreté de l’analyse économique, ce qui est dérangeant pour le journal de référence de la droite libérale, l’article montre bien justement comment l’euro a été une catastrophe pour les pays européens et pour la constitution d’une zone économique intégrée.

En effet, pour chacun des pays, c’est l’inverse d’un progrès que l’euro a apporté, aussi bien individuellement que collectivement. Grâce à l’Euro, l’Irlande a pu baisser son taux d’impôt sur les sociétés et devenir la tête de pont des sociétés anglo-saxonnes voulant accéder au marché unique. En clair, devenir un cheval de Troie américain fonctionnant sur un dumping fiscal sans rien apporter en retour à la zone euro, si ce n’est un risque systémique quand la crise fut venue. Pour la France, l’Irlande et dans une moindre mesure la Belgique, l’Euro a permis aux gouvernements d’emprunter pas cher à tel point que les budgets n’ont jamais été en équilibre. « Grâce à l’Euro », la Grèce est au bord de la faillite, la France est dans une situation budgétaire catastrophique…et pour la Belgique, je ne reviendrai pas sur les bénéfices de l’euro mais aussi de l’Europe pour ce pays, tant la dislocation avancée de celui-ci nous montre que ce pays n’en est plus un sous la pression séparatiste européenne.

Et enfin il reste les cas de l’Espagne et de l’Allemagne. Pour l’Espagne, l’euro a permis aux espagnols d’emprunter à taux négatif et d’investir dans l’immobilier. Résultat une gigantesque crise immobilière qui plonge le pays dans une dépression qui sera très longue car il n’y a pas d’autre pilier de croissance dans le pays de Cervantès. Et pour l’Allemagne, l’avantage de l’euro est qu’il a permis à ce pays d’accroitre son avantage compétitif CONTRE les autres pays européens (petit argument pour les bisounours européens) et d’empêcher les pays de rétablir l’équilibre de leur commerce extérieur par des dévaluations. Résultat l’Allemagne est hyper-excédentaire dans une zone euro sinistrée et est en train de dépecer à vif notre industrie comme le dit Christian Saint Etienne. L’Allemagne a joliment manœuvré dans une perspective nationale, pas dans une perspective européenne. Et le pire est que nous continuons à laisser les allemands piloter la zone euro au lieu de choisir l’affrontement afin de répondre à l’agression allemande et l’extension de sa domination sur tout le continent (comme quoi l’Histoire semble simplement s’être déplacée d’un terrain à un autre).

Donc la vraie question est désormais : quel avantage réel la France a-t-elle à rester dans l’eurozone hormis la lâcheté de nos gouvernants et le bien-être des élites mondialisées qui ne veulent pas changer leurs euros quand ils vont faire leur course à Milan…? L’euro a été une prime au laxisme, un accélérateur d’endettement, un ralentisseur des réformes (avec l’euro le tournant de la rigueur de 83 n’aurait surement pas eu lieu) et surtout le fossoyeur de nos industries. Il est temps que la France ouvre les yeux sur cette réalité malgré ce que peuvent nous dire les médias et les gouvernants…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :