Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Burqa : quand Libé croit la police, c’est qu’il y a anguille sous roche

Posted by echopolitique sur 2 août, 2009

0000000111111111Cette semaine tous les médias ont repris en cœur, sans même émettre le moindre doute, une note publiée par le ministère de l’Intérieur indiquant que seulement 367 femmes portaient la burqa en France. Outre que la réalité de cette information peut (et même doit) être contestée (je ne pense pas que la police, alors qu’elle ne met plus les pieds dans les cités chaudes depuis des lustres, ait la capacité à savoir combien de personnes portent réellement), il est effarant pour notre presse, sa liberté, son sens critique et plus encore son idéologie et les valeurs qu’elle défend, de la voir prendre cette information pour acquise et fiable et passe directement aux conclusions qu’il faut en tirer. Notre presse, qui est d’habitude si prompte à contester les rapports de police, les conclusions des enquêtes ou plus simplement le nombre de manifestants comptés par la Police lors des défilés sociaux, là rien, pas un mot. Même pas le commencement d’un article pour s’interroger sur l’intérêt de la question du nombre de femmes portant la burqa en France de la part d’un gouvernement élu sur la fermeté face à l’immigration et l’identité nationale. Les médias seraient-ils pro-burqa et trouveraient-ils les conclusions du ministère à leur goût ?

Et d’ailleurs les conclusions des médias sont presqu’unanimes et peuvent se résumer ainsi : s’il y a si peu de burqa pourquoi l’interdire ? Et de reprendre des citations de Claude Bartolone (président du conseil général de Seine-Saint-Denis et donc bien peu enclin à se fâcher avec ses électeurs) et Dali Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris mais en oubliant de citer les opposants à la burqa et au voile, sauf celle, très juste, d’André Guérin, député communiste de Vénissieux. Là encore, le droit à la parole ne reviendrait-il qu’aux anti-loi ou plutôt aux pro-burqa déguisé en anti-loi ?

D’ailleurs, si le chiffre ridiculement bas cité par le ministère de l’Intérieur devait amener des réflexions se serait plutôt celle que, outre qu’il soit faux et qu’il fasse partie d’un plus grand mensonge d’Etat sur ces sujets, avec aussi peu de femmes portant la burqa, une interdiction ne devrait pas être trop compliquée à voter et à mettre en place. Il y aura seulement 367 cas possibles d’infractions et donc seulement 367 problèmes. Le problème ne devrait donc pas être difficile à résoudre et il faudrait une loi maintenant avant qu’il en ait 10 000 et qu’on nous explique ensuite qu’il y en a trop pour faire voter une loi et l’appliquer…

Mais le vrai drame sur le sujet de la burqa est qu’il sert de masque, de paravent pour faire accepter le voile. Désormais que le débat a du mal à passer pour une interdiction de la burqa, plus personne ne pense à interdire le voile (heureusement que la loi sur les signes ostentatoires est déjà passée car elle ne serait pas votée désormais) alors que, comme beaucoup de républicains laïques le pensent, la différence entre les deux n’est qu’une question de centimètres. Faut-il faire un cours d’histoire contemporaine et rappeler que le débat portait sur le voile dans les années 80 et que certains ministres socialistes nous disaient qu’au contact de nos jeunes, les jeunes voilées échangeraient d’elles-mêmes leur voile contre le jean ? On connait le résultat, le débat est désormais sur la burqa, signe de conquête religieuse. Faut-il attendre que le débat porte sur la charia ou la lapidation des femmes dans 20 ans ?

Publicités

9 Réponses to “Burqa : quand Libé croit la police, c’est qu’il y a anguille sous roche”

  1. polluxe said

    Tiens on a le même thème de blog en couleur différente : http://polluxe.wordpress.com/

  2. Suzanne said

    La dernière phrase de votre billet est effrayante.

  3. rimbus said

    Mais qu’est-ce qui vous fait peur dans le fait que des femmes portent le voile ? Moi j’ai travaillé des années avec des musulmanes voilées, elles sont des femmes comme les autres. Au bout d’un moment on ne voit plus le voile. Franchement, j’ai l’impression que vous avez peur de ce que vous ne connaissez pas.

  4. […] Pour lutter contre l’intégrisme, faut-il commencer par baisser les bras ? Quant à Echo politique elle fait remarquer : « le vrai drame sur le sujet de la burqa est qu’il sert de masque, de […]

  5. polluxe said

    Rimbus, si vous ne voyez pas quel problème il y a à voiler le corps d’une femme, avec tout ce que cela renvoie comme symboles et comme sens, on ne peut plus rien pour vous.

  6. rimbus said

    Vous devriez aller vivre dans un pays musulman, vous comprendriez que ces gens ne sont pas diaboliques. Je préfererais que les gens ne croient pas en dieu, mais si il fallait éliminer tous les croyants, il faudrait éliminer la majeure partie de l’humanité.
    Si une femme souhaite se voiler, pourquoi l’en empêcher, au nom de quoi ? Si quelqu’un veut m’imposer ses idées de force, je me défendrais. Je comprends ceux qui se défendent quand on veut leur imposer des idées qui ne sont pas les leurs.
    « plus personne ne pense a interdire le voile » dites vous, en le déplorant. Vous manquez de tolérance, c’est dommage. Une femme a été assassinée récemment dans un tribunal en Allemagne parce qu’elle etait musulmane et voilée. Voilà le résultat de l’intolérance.

  7. lolik11 said

    Rimbus, en effet, il y a des limites à la tolérance…ce sont celles qui permettent de vivre en société. Chacun ne peut pas faire tout ce qui lui passe par la tête. Vous le regrettez, je prends acte de vos regrets. D’abord êtes-vous certain qu’elle souhaite se voiler ? Ensuite pourquoi voudriez-vous qu’elle puisse le faire alors que d’autres se voient appliquer des interdits ? Etes-vous prêt à reconnaitre à chacun le droit de se promener nu par exemple ? Vous n’avez pas envie de maintenir une société courtoise, où l’on voit la figure des gens ? C’est un petit sacrifice, certes pour celles qui éventuellement voudraient réellement se cacher à la vue des autres, mais c’est notre culture et elle mérite d’être défendue tout autant que la leur. Pour vous faire rire un peu, savez-vous que le port de la cravate est obligatoire à l’Assemblée Nationale ? et que tout le monde s’y soumet ? que dans la plupart des entreprises, personne ne porte de bermuda à fleurs même en plein mois d’août ?

  8. rimbus said

    @ Lolik11 : vous devriez lire ça : http://rimbusblog.blogspot.com/2009/08/se-cacher-pour-etre-vu.html

  9. […] Echopolitique, on va jusqu’au bout de la logique en regrettant que « désormais que le débat a du mal à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :