Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Au lieu de vouloir supprimer le Bac, rendons-lui sa valeur!

Posted by echopolitique sur 25 juillet, 2009

Après les résultats du Bac qui montre un taux de réussite de 85%, la polémique sur la valeur du Bac a resurgi. Les différents articles dans la presse ne font que reprendre ce que tout le monde sait mais ne veut pas s’avouer car cela remettrait en cause un monument national : les notes sont surévaluées (notation sur plus de 20 points, révision à la hausse en commission, rattrapage permettant de donner le bac à tout le monde ayant eu plus de 8/20), le niveau des programmes a baissé ainsi que celui des élèves. Conclusion, le bac n’est plus ce qu’il était et pire, envoi à l’Université beaucoup de personnes qui n’ont rien à y faire.

Mais en réponse à cette polémique, beaucoup voient dans la suppression du Bac la solution, comme si casser le thermomètre ferait baisser la fièvre. Outre le fait que les français sont attachés au Bac, qui est le symbole bicentenaire de la méritocratie, je ne comprends pas ce courant de pensée démissionnaire face à la baisse du niveau général. La gauche a ouvert le bal en voulant 80% d’une classe d’âge au Bac et donc un bac que ne vaut plus rien et la droite pousse le bouchon encore plus loin en voulant faire quelques millions d’économies. La gauche est démissionnaire par grand cœur et bien-pensance mais la droite est encore plus lâche en ne pensant qu’à économisuer sur les politiques publiques alors que c’est les politiques publiques inefficaces qu’il fut cibler et pas celles nécessaires.

On ne peut pas se plaindre d’un côté que l’Education Nationale ne transmet plus les savoirs, que l’Ecole n’assure plus sa mission d’ascenseur social et d’instruction de la jeunesse et vouloir supprimer le symbole du savoir et de la connaissance ! Et pire, le remplacer par un certificat de fin de scolarité basé sur le contrôle continu, autant dire un sous-sous-Bac qui ne vaudra réellement rien. Ce qu’il faut s’est véritablement rétablir le niveau du Bac, le niveau des programmes, le niveau d’exigence des professeurs, le niveau de l’Ecole…quitte à ce que cela fasse mal et coute cher pendant un certain temps. Il faut rétablir le redoublement au lieu de faire passer tout le monde dans la classe supérieure sans avoir le niveau. Il faut rétablir le travail manuel et les formations professionnelles, comme dans le temps afin que ceux qui ne peuvent, ne veulent suivre la voie générale, aient une formation et un métier et ne perdent pas leur temps jusqu’à l’obtention d’un diplôme qui ne donne plus rien…

Mais en attendant que le Bac redevienne ce qu’il doit être, le sésame d’entrée à l’Université, la question de la sélection à l’entrée des Universités reste entière. L’université ne peut plus accepter autant d’étudiants dont 50% échoueront en première année et seulement 40% en sortiront avec un diplôme. Une meilleure orientation doit avoir lieu en classe de Terminale  certes mais faire de l’orientation la seule et unique réponse à cette question est un leurre ou plutôt encore une lâcheté. La question de la sélection devra être abordée et mise en place un jour ou l’autre. Une sélection à l’entrée faite par les Universités elles-mêmes, que ce soit sur dossier ou sur concours. Mon avis penche sur concours pour que l’égalité et la méritocratie républicaines soient respectées : tous les élèves voulant aller dans une filière passent les mêmes concours les mêmes jours et les meilleurs sont pris, les autres sur listes d’attente. Ceci permettra également de régler le problème du nombre de places dans les filières…Il ne restera plus qu’à s’attaquer ensuite aux programmes et à la question des débouchés pour que notre université retrouve le chemin de la performance…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :