Echopolitique

Ne pas faire de politique, c'est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur.

Un 14 juillet retrouvé

Posted by echopolitique sur 14 juillet, 2009

FRANCE-INDIA-BASTILLE DAYNous avions expliqué l’année dernière, notre douleur de voir la tribune présidentielle au 14 juillet peuplée de dirigeants que je n’inviterais pas à mon repas du dimanche midi ; notre douleur que de voir cette fête de la France et de la République transformée en opération de communication. Le 14 juillet 2008 avait été une honte dans l’Histoire des symboles nationaux où l’Armée Française avait du défiler et rendre les honneurs, outre le président de la République Française, à des gens qui de près ou de loin ont causé des pertes à cette armée et à la France en général, l’attentat du drakkar dans la tête en premier mais pas seulement. Surtout quand on voit que ces honneurs n’ont abouti à rien en termes de politique étrangère,à se demander si ce n’était pas qu’une opération de communication du président.

Cette année, le président semble avoir compris la leçon, à part peut-être le documentaire ridicule mais heureusement diffusé seulement la vieille et non pas le jour de la Fête Nationale. Toujours est-il que cette année le président a fait bien plus sobre et bien plus en accord avec les valeurs françaises. L’Inde était l’invité d’honneur du défilé : être invité d’honneur se mérite et l’Inde est un grand pays démocratique (bureaucratique aussi mais cela semble aller de pair), qui lutte pied à pied dans une guerre dont nous ne parlons presque jamais et qui a adopté une large partie des valaurs occidentales malgré son histoire qui aurait pu lui faire prendre des chemins bien différents tels que ceux pris par les anciennes colonies françaises, mérite amplement cet honneur.  Espérons simplement que les années se suivent et se ressemblent, c’est-à-dire que seuls des pays qui le méritent vraiment, auront cet honneur que d’être invités d’honneur au défilé du 14 juillet.

Mais à ce changement qui entoure la Fête nationale fait écho un autre changement qui est celui de l’armée, du président et de leurs rapports. Après une année 2008 sous forte tension pour les militaires avec la réorganisation de la carte militaire à la hache et au forceps et surtout des forces armées avec  une réduction de 54 000 postes, le drame de Carcassonne et la polémique présidentielle qui avait suivi, l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan pour une guerre mal comprise (mais surtout mal expliquée par angélisme), l’année 2009 se présente sous de meilleurs auspices. Le retour de la France dans l’OTAN est largement approuvé par l’armée et principalement par ses hauts gradés et surtout, l’attitude du président vis-à-vis des forces armées semblent retrouver les marques de respect qui leur sont dues. Le budget semble sécurisé pour quelques années (à moins que la gauche ne revienne au pouvoir et refasse le coup de Trafalgar des années 1997-2002), les premiers équipements lourds commencent à être livrés et le président préside désormais des cérémonies militaires et ne s’en cache plus. Et en plus, le défilé était magnifique…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :